Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Art et Culture

Arts plastiques : L’artiste Yapo Ayéa dans ses 20 ans de carrière

Publié le lundi 27 aout 2018  |  L’intelligent d’Abidjan
Déclaration
© Présidence par DR
Déclaration du Secrétaire Général de la Présidence de la République relative aux nominations au sein des Armées et de la Gendarmerie Nationale
Jeudi 26 Janvier 2017. Photo: Patrick Achi, Secrétaire Général de la Présidence.


Placées sous le Haut Patronage du Secrétaire Général de la Présidence, Patrick Achi et sous la présidence du ministre de l’Environnement et du Développement durable, les festivités marquant les noces de porcelaine (vingt ans) de carrière de l’artiste-plasticien, Yapo Ayéa René se sont déroulées à Adzopé, chef-lieu de la Région de la Mé à 79 Km à l’Est d’Abidjan du 18 au 19 août 2018.

Exposition, conférences, initiation à la peinture, rencontres et échanges ont meublé cette célébration. « Je crois en moi-même et je crois à mon art. Aujourd’hui, grâce à mon métier, j’ai déplacé le monde entier à Adzopé pour parler art, pour parler culture. C’est pour moi, une fierté », a déclaré l’artiste-praticien. Au nom de la fondation qu’il dirige, l’artiste a décerné des trophées de reconnaissance et des diplômes d’honneur à plusieurs invités dont des artistes-plasticiens. Une célébration qui s’est achevée par la visite de la salle de vernissage de l’artiste et la pose de la première pierre de son centre de formation baptisé ‘’Aney Univers’’. Un centre qui compte à ce jour une quinzaine d’apprenants. Plusieurs autorités locales ont pris part à cette activité en présence du représentant du ministre de l’Environnement et du Développement durable accompagné de la Directrice de l’Ecole des Beaux-Arts de l’Institut National supérieur des Arts et de l’action Culturelle (INSAAC) d’Abidjan. Kouao Mougnin Alexandre, artiste-peintre est celui qui a inspiré et initié Yapo Ayéa René. Il a tenu à le témoigner aux invités et aux apprenants :« Il était beaucoup observateur et aimait toujours à poser des questions et encore des questions. Il a passé avec moi huit ans à toucher les matériaux, manipuler les couleurs et manier le pinceau. Aujourd’hui, c’est un artiste au sommet qui a compris que le travail d’un artiste commence avec le jour et se poursuit avec le jour ».

MO
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 4259 du 27/8/2018

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment


Comment