Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Célébration de la Fête de l’indépendance: Treichville illumine la Côte d’Ivoire

Publié le samedi 1 septembre 2018  |  Treichville Notre Cité
Fête
© Présidence par DR
Fête nationale: célébration des 58 ans de la Côte d`Ivoire
Mardi 07 août 2018. Boulevard Valéry Giscard d`Estaing (VGE), à Abidjan - Treichville. La Cérémonie commémorative du 58e anniversaire de l`Indépendance de la République de Côte d`Ivoire, a été présidée par le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara.


37 ans après le grand défilé sur le boulevard Valéry Giscard d’Estaing, la commune n’zassa a retrouvé des couleurs. Toute la Côte d’Ivoire s’est donné rendez-vous à Treichville. En présence du Premier ivoirien, le Président Alassane Ouattara, du Vice-président, du Premier ministre,du Président de l’assemblée nationale, des présidents d’Institution, des cadres , des élus et des populations, la commune cosmopolite a encore confirmé sa tradition. En effet c’est le boulevard Valéry Giscard d’Estaing qui a été choisi en lieu et place de l’esplanade du palais de la présidence. Avec un défilé savamment orchestré par des militaires superbement vêtus de leurs plus beaux treillis, tous les hôtes de la Cité n’zassa qui ont effectué le déplacement ont pris du plaisir, comme en témoignent les nombreux applaudissements à chaque passage d’une légion militaire. Par ailleurs, cette année, plusieurs innovations ont donné un cachet particulier à la célébration de la fête de l’indépendance. Les hôtes de Treichville ont eu droit à un défilé aérien, nautique, motorisé et équestre exécuté par des détachements de la gendarmerie et de la police, de l’armée et des douanes ivoiriennes. Avec des élémentsdes forces militaires, paramilitaires, des écoles de formation (Empt, Efa,…). En sus, au nom de la fraternité des forces amies, le défilé de l’indépendance a également enregistré la présence des troupes du Mali etdu Burkina Faso. Au niveau aérien, on a eu droit à la parade des hélicoptères de type MI 24 et Antonov. Les Forces spéciales reprenant des chansons bien à elles, ont apporté une note de sérénité, comme pour dire que l’Armée ivoirienne est prête à parer à toutes éventualités. Ajouté à cela le défilé bien à propos de la Garde Républicaine, toujours dernière à clore le défilé militaire, mais avec une chanson atypique, notamment en langue Bété, Baoulé et Malinké. A la fin de toute cette démonstration des forces ivoiriennes, on a pu assister au largage, au saut et à l’atterrissage de cinq (5) commandos parachutistes (BCP). Ce fut un défilé extraordinaire.



Mauryth GBANE
Commentaires


Comment