Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Filière hévéa : Etat, exportateurs et armateurs se mettent d’accord sur la reprise de l’activité d’achat et d’exportation du caoutchouc naturel dans 72 heures

Publié le mercredi 5 septembre 2018  |  Abidjan.net
Filière
© Autre presse par DR
Filière hévéa : Etat, exportateurs et armateurs se mettent d’accord sur la reprise de l’activité d’achat et d’exportation du caoutchouc naturel dans 72 heures
Mardi 4 septembre 2018. Les 20.000 tonnes de caoutchouc naturel stockés dans les différents ports de la Côte d’Ivoire depuis plusieurs semaines et destinés à l’exportation pourront dans un délai de 72 heures être embarqués sur les navires. Photo : Samuel Mobio, le Président de l’Association des Exportateurs de Caoutchouc naturel Fond de tasse de Côte d’Ivoire.


Les 20.000 tonnes de caoutchouc naturel stockées dans les différents ports de la Côte d’Ivoire depuis plusieurs semaines et destinées à l’exportation pourront dans un délai de 72 heures être embarquées sur les navires. C’est ce qu’à annoncé ce mardi 4 septembre 2018, au cours d’un point de presse à son Cabinet, Samuel Mobio, le Président de l’Association des Exportateurs de Caoutchouc naturel Fond de tasse de Côte d’Ivoire.



Ce dénouement heureux est le résultat d’une rencontre tripartite entre l’Etat de Côte d’Ivoire à travers le Ministère de l’Agriculture et du Développement durable, l’Association des Exportateurs de Caoutchouc naturel Fond de tasse de Côte d’Ivoire et les armateurs. Selon Samuel Mobio, ces trois entités sont parvenues à s’accorder sur une procédure qui tient compte non seulement de la qualité mais aussi de l’aspect phytosanitaire du produit à exporter. Ainsi désormais les produits achetés par les exportateurs aux producteurs doivent être des produits bien secs. Qui , devront être transportés dans des bâches étanches de sorte à protéger l’intérieur des conteneurs. La production avant embarcation sera transportée sur différents sites qui seront indiqués au ministère de tutelle qui y enverra des équipes phyto pour l’inspection des produits et ensuite pour fumuguer les conteneurs en appliquant au produit le Bromure de Méthyl, qui permettra de tuer les différentes bêtes et éviter la prolifération des éventuelles bestioles contenues dans le caoutchouc. Les produits seront ensuite contrôlés d’un commun accord par des inspecteurs du ministère et l’Association des Exportateurs de Caoutchouc naturel Fond de tasse de Côte d’Ivoire avant d’être embarqués.



L’adoption de cette procédure a abouti à la décision des armateurs de reprendre l’activité d’exportation du caoutchouc naturel dans un délai de 72 heures. Samuel Mobio a tenu à rassurer l’ensemble des acteurs de la filière qu’un compromis a été trouvé, et que l’activité va reprendre. Secundo, qu’une procédure, qui respecte la norme sanitaire et de qualité, a été mise en place. Puis enfin rassurer les producteurs que dès la semaine prochaine leurs productions estimées à environ 60.000 tonnes vont de nouveau être achetées. ‘’Nous invitons tous les exportateurs à prendre des dispositions pour qu’a partir de lundi l’activité d’achat et d’exportation de caoutchouc naturel puisse reprendre’’, a lancé Samuel Mobio. le Président de l’Association des Exportateurs de Caoutchouc naturel Fond de tasse de Côte d’Ivoire a dit ses remerciement au ministère de tutelle qui a fait mains et pieds pour que ce compromis soit trouvé. Ainsi que le Premier ministre qui n’a cessé d’écouter et d’être attentif aux préoccupations des acteurs de la filière hévéa.



Elisée B.
Commentaires


Comment