Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Régionales 2018: Un canton de Gbéléban mécontent du retrait de ses représentants sur la liste des conseillers

Publié le jeudi 20 septembre 2018  |  AIP


Odienné-Une délégation conduite par le chef de canton du Bôdjôgô, dans le département de Gbéléban, a exprimé son mécontentement suite au retrait des conseillers régionaux proposés par le canton pour les représenter au conseil régional, mercredi, à Odienné, lors d'une rencontre avec le chef de canton d'Odienné, Touré Lanciné.

« Nous ne comprenons pas comment Touré Ousmane et Doumbia Bangaly peuvent être retirés de la liste des conseillers régionaux sans que l’on ne nous en donne les raisons. Le canton a choisi ses deux fils pour défendre les intérêts du canton. On ne peut pas les soustraire sans notre avis. Nous sommes venus porter notre mécontentement au chef de canton d'Odienné pour qu’il nous aide à trouver une solution », a indiqué Touré Sori, le chef de la délégation.

Le chef de canton d’Odienné, a aussitôt, joint le président du conseil régional sortant et candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) unifié, Koné Souleymane. Il précisé que le retrait des deux noms n’est pas de son fait. Toutefois, le candidat a demandé au chef de canton de rassurer « ses frères » du canton Bôdjôgô qu’il fera tout pour leur trouver de la place dans d’autres structures du conseil.

Mais la délégation visiblement en colère a souhaité la réintégration de leurs représentants car selon eux, la qualité de membre du comité économique du conseil que l’on leur propose, ne permettra pas à ses deux fils de participer directement aux prises de décisions du conseil régional.

Elu en 2013, Koné Souleymane est reconduit à la tête du conseil régional du Kabadougou pour un second mandat. Il est candidat RHDP Unique pour la région du Kabadougou, rappelle-t-on.


ss/fmo
Commentaires


Comment