Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Ouverture à Abidjan d’une session ordinaire du Conseil des ministres de l’UMOA

Publié le vendredi 21 septembre 2018  |  AIP
Ouverture
© Ministères par DR
Ouverture 3ème session du Conseil des ministres de l`UMOA à Abidjan
La 3ème session ordinaire du Conseil des ministre de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) s’est ouverte ce vendredi 21 septembre 2018 à Abidjan, au siège nationale de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)


Abidjan – La troisième session ordinaire du Conseil des ministres de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA) s’est ouverte, vendredi, sous la présidence du ministre de l’Economie du Bénin, Romulad Wadagni.

Cette session abordera plusieurs questions sur l’évolution récente et les perspectives économiques et financières de l’Union en vue de prise de mesures nécessaires pour la consolidation et la pérennisation d’une croissance inclusive dans les pays membres en s’appuyant sur le rapport de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) au 30 juin 2018.

Le Conseil des ministres se prononcera également sur les moyens d’intervention de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) à partir d’une consolidation de la solvabilité et de l’adéquation des fonds propres et sur la proposition de nomination des commissaires aux comptes de la BOAD pour la période 2019-2021.

Figure également dans l’agenda de la rencontre des ministres de l’Umoa, au titre de la Commission de l’UEMOA, le projet de directive portant cadre règlementaire pour la promotion des investissements dont l’adoption permettra de définir les droits, les libertés et les obligations des investisseurs, d’harmoniser les dispositions fiscales en matière de promotion des investissements et déterminer les avantages à accorder aux investisseurs et le règlement des éventuels conflits.

Le Conseil se penchera aussi sur le projet de décision portant adoption d’un plan d’actions pour la mobilisation optimale de recettes fiscales dans les Etats membres avec pour objectif, la formalisation au plan juridique, les engagements pris de manière consensuelle par les Etats membres et la Commission de l’UEMOA.

Quatre dossiers se rapportant sur le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers seront aussi analysés au titre. Il s’agit de l’adoption du collectif budgétaire 2018 du CREPMF, l’adoption de membre représentant la Guinée-Bissau au Conseil régional, l’adoption du projet de décision relatif à la fixation du niveau de capital social minimum des entités faisant appel public à l’épargne sur le marché financier régional de l’UMOA.

Enfin, un autre projet de décision du CREPMF relatif à la tarification applicable aux listings sponsors sur le marché financier régional de l’UMOA sera soumis au Conseil.

L’Union monétaire ouest-africaine (UMOA) se caractérise par la reconnaissance d’une même unité monétaire, le Franc de la Communauté financière africaine (F.CFA), dont l’émission est confiée à la BCEAO. Le Bénin, le Burkina, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo sont les pays membres de l’UMOA.

(AIP)

Kkf/kp
Commentaires


Comment