Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Treichville-Jour 2 de campagne du candidat Rhdp/ Le candidat Amichia: « Les élections locales sont des élections de développement, et nous allons continuer ce que nous avons amorcé »

Publié le mardi 2 octobre 2018  |  Treichville Notre Cité
Treichville
© Treichville Notre Cité par DR
Treichville : Jour 2 de campagne du candidat Rhdp/ Le candidat Amichia
Dimanche, le 30 Septembre 2018. Accompagné par sa Directrice de campagne, l’honorable Amy Tounkara et de plusieurs conseillers figurants sur la liste « rassemblement et paix », la première étape du Ministre François Albert Amichia s’est faite sur l’avenue 15 rue 44


Journée très chargée pour le candidat François Albert Amichia au 2è jour de la campagne municipale. Accompagné par sa Directrice de campagne, l’honorable Amy Tounkara et de plusieurs conseillers figurants sur la liste « rassemblement et paix », la première étape du Ministre François Albert Amichia s’est faite sur l’avenue 15 rue 44, où l’attendait de nombreux jeunes et plusieurs syndicats de transporteurs de la Cité. Réunis à travers la Fédération des syndicats des transporteurs et chauffeurs de la commune de Treichville, ils ont par une motion de soutien lu par l’un des leurs, Kouassi Camille, réaffirmé leur soutien indéfectible au « leader de la jeunesse, le grand bâtisseur de la commune, le Maire Amichia».

Tout en exhortant leurs frères transporteurs encore sceptiques à ne plus hésiter « car avec la machine Rhdp, le développement est assuré, visible et palpable depuis 2013 ». La deuxième étape a été au quartier Apollo. Après avoir pris les bénédictions des Chefs N’Zima, garant de la tradition, le candidat François Albert Amichia et sa délégation ont animé un meeting dans ledit quartier. Dans une ambiance carnavalesque, toutes les populations du quartier Apollo ont à travers chacun de leur représentant, notamment Lucien Fiendi, Charles Ablokove, Ahissi Jérôme, Madame Mian et Eva Dorothée invité les populations dudit quartier à donner la victoire à plus de 80% au candidat Amichia, car les réalisations et les actions sociales de la mairie n’ont nulle pareille dans le District. Prenant la parole, la Directrice de campagne de François Albert Amichia a indiqué aux populations riveraines que le taux de réussite au lieu de 80% doit être de 100%. « Le quartier Aizan Pascal n’est pas un quartier comme le autres. C’est ce quartier qui a vu naître le Ministre François Albert Amichia et qui l’a fait être ce qu’il est aujourd’hui. Je voudrais vous faire une confidence. Le président Alassane prend toujours exemple sur moi et mon petit-frère Amichia, en disant que personnes ne peut nous séparer. Voter donc l’espoir, l’expérience et le développement. Suivez nous et vous n’allez pas vous tromper. Ne vous tromper pas de chemin et de personne. Je vous fais confiance. Amichia n’est pas beaucoup, il est un. Ici je ne veux pas 80%, je veux 100% », a-t-elle-précisé.

La dernière étape de cette journée marathon s’est déroulée au quartier Seyni Gueye. En plus de ce quartier, les résidents du quartier Boa Kouassi réunis autour du slogan ‘’J’aime Amichia’’ ont à travers une mobilisation exceptionnelle redit leur engagement aux côtés du candidat Amichia. Après le mot de bienvenu lu par le porte-parole des populations Diallo Bokara et en soulignant l’héritage légué par le Maire Moussa Dyss, à savoir Amichia, le candidat de la liste ‘’rassemblement et paix’’ a redit à toutes les populations comme à toutes les étapes de la journée le sens de sa candidature. « Chers parents, chers femmes, chers jeunes, merci pour votre accueil et votre patience. En 2010, je suis venu vers vous avec Amy Tounkara qui n’était pas encore député dans le cadre du Rhdp. En 2015, nous sommes revenus dans le cadre du Rhdp, en 2016, en tant que directeur de campagne du candidat Rhdp, ma sœur Amy Tounkara, nous sommes revenus et vous nous avez une fois de plus suivis. Si je l’ai fait, je l’ai fait en tant que Pdci et membre d’une coalition, membre d’une plateforme et d’un groupement politique. Nous l’avons fait tous parce que nous sommes membres des enfants de Félix Houphouët-Boigny. Et nous qui l’avons connu, nous avons le devoir de nous rassembler dans la paix et dans la quiétude. Chacun de nous à son parti politique, sur notre liste vous avez des membres de l’Updci, le Rdr, le Pdci, la société civile, la Lmp… Nous avons choisi la liste qui rassemble tout le monde. Ce dont il s’agit aujourd’hui, c’est le développement de Treichville. Les prises en charges, funéraires et autres œuvres sociales que la Mairie octroie n’a jamais eu d’étiquette religieuse ou politique. Le bitume ou le pavage de nos rues… est-ce exclusivement dédié aux militants du Pdci, parce que je suis Pdci ? En tant qu’enfant Houphouët, nous avons des valeurs. Les élections locales sont des élections de développement, et nous allons continuer ce que nous avons amorcé », a-t-il-précisé.
Commentaires


Comment