Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire-Municipales à Bouaké/ Djibo Nicolas sollicite un second mandat pour entreprendre de "grands changements"

Publié le mercredi 3 octobre 2018  |  AIP
Sécurité
© Abidjan.net par Atapointe
Sécurité / Bouaké : inauguration du commissariat du 6e arrondissement de Broukro
Abidjan le 20 juillet 2018. Au regard de la loi de programmation de sécurité intérieure, le ministre de l`intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité a procédé à l`inauguration du commissariat du 6e arrondissement du quartier Broukro construit par la mairie. Photo: Djibo Nicolas, maire de Bouaké


Bouaké - Le maire sortant de Bouaké, candidat à sa propre succession, a sollicité, mardi, lors d’un meeting avec d’autres candidats du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le suffrage des électeurs, pour, dit-il, achever ses grands chantiers et entreprendre de grands changements dans la commune.

"Le regard tourné vers l’avenir, je vous dis encore, de plus grands changements nous attendent", a déclaré Djibo Youssouf Nicolas qui a rappelé les grandes lignes de son bilan et révélé les grands chantiers en perspective.

Il s’agit notamment de la construction d’un marché plus moderne, à partir de 2019, la reprise des travaux de l’hôtel de ville (palais du carnaval), arrêtés il y a des décennies, grâce à un cofinancement Banque mondiale-Mairie de Bouaké, de l’achèvement des chantiers des petits marchés d’Air-France 2 et d’Ahougnansou.

Djibo Nicolas se réjouit d’avoir assaini les finances et sécurisé les recettes municipales qui ont permis de porter le budget communal d’un peu plus d’un milliard de francs CFA en 2014 à près de trois milliards de francs CFA en 2018. Il a annoncé vouloir aller plus loin dans l’intérêt de tous, en ayant en conscience l’aspiration pressante de ses administrés à vivre dans une ville moderne qu’aujourd’hui.

(AIP)

Nbf/kp
Commentaires


Comment