Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Élections municipales 2018 : Adhésion tout azimut pour Siandou Fofana à Port-Bouët

Publié le mercredi 3 octobre 2018  |  Partis Politiques
Élections
© Partis Politiques par DR
Élections municipales 2018 : Adhésion tout azimut pour Siandou Fofana à Port-Bouët
Mardi 2 octobre 2018 . Port-Bouët. Les femmes Wê de la commune et leurs chefs coutumiers ont manifesté leur reconnaissance à la candidature du Ministre du Tourisme et des Loisirs à la mairie de Port-Bouët.


Plus les jours passent, plus les adhésions se multiplient pour Siandou Fofana pour le poste de premier magistrat de Port-Bouët aux élections municipales du 13 octobre prochain. Hier mardi 2 octobre, la liste des soutiens autour du ticket RHDP s’est encore allongée.

Tout commence dans l’après-midi au Centre pilote de Port-Bouët. Les femmes Wê de la commune et leurs chefs coutumiers ont manifesté leur reconnaissance à la candidature du Ministre du Tourisme et des Loisirs à la mairie de Port-Bouët. « Monsieur le Ministre, nous tenons à vous dire merci. Vous êtes un homme de parole. Les femmes du Moyen-Cavally et du Guemon de Port-Bouët sont déjà informées et votre message est aux creux de leurs oreilles. Vos actions parlent pour vous. Oui, vous êtes la personne qu’il faut pour le développement de Port-Bouët. C’est pour cela que les femmes Wê de la commune ont décidé de porter leur choix sur votre illustre personne », a déclaré Mme Christine Gnonssié, porte-parole des présidentes des femmes Wê de Port-Bouët. Après avoir expliqué leur choix pour Siandou et Ibrahim, Mme Gnonssié a soumis quelques doléances aux représentants RHDP pour diriger leur commune. « Notre association rencontre des difficultés dans le financement et l’amélioration de nos projets. Nous sollicitons un appui financier de deux millions. Il y a aussi que nos enfants peinent à avoir des emplois malgré leurs diplômes. Nous donnons rendez-vous le soir du 13 octobre dans cette même salle pour célébrer la victoire. Monsieur le Ministre, vous pouvez dormir tranquille. Quand la femme Wê veut, elle fait. Les femmes Wê sont avec vous », a-t-elle assuré.

Cela faisait la 2è rencontre que le Ministre Fofana a eue avec les femmes Wê et le message n’a pas varié : elles ont encore réitéré leur engagement autour de sa candidature d’être le futur maire de leur cité. Le numéro un de la liste RHDP n’a donc pas manqué de le souligner et de remercier ces femmes de l’ouest de la Côte d’Ivoire pour leur constance. « Votre nombre qualitatif et quantitatif m’impressionne et me réjouit. Tout ce que nous avons entendu de votre part nous réconforte et cela nous donne à croire en des lendemains qui chantent. Avec vous, le soir du 13 octobre, nul doute et sans embase ni discussion aucune, nous sommes certains que grâce à vous, nous aurons la victoire. Ensemble, nous célébrerons la victoire du développement, la victoire de votre épanouissement social », a prédit Siandou Fofana. Avant de conclure : « J’ai entendu vote cri de cœur ».

En effet, séance tenante, la tête de liste RHDP a joint l’acte à la parole. Lui qui veut faire de l’autonomisation de la femme une réalité, a donc accédé à la requête des femmes Wê de Port-Bouët pour démarrer leur activité. En plus, Siandou Fofana se propose d’être leur parrain. « Nous allons avancer ensemble pour que vous ayez un fonds de 10 millions de FCFA. Acceptez de marcher avec nous et nous n’allons pas vous décevoir », a soutenu le Ministre-candidat.

A peine la délégation RHDP a-t-elle fini avec les populations Wê, qu’elle file rejoindre les retraités de Port-Bouët au QG de campagne du Ministre du Tourisme et des Loisirs. Composés des retraités du public, du privé et aussi ceux du 3è âge des deux entités, ces anciens fonctionnaires ont également apporté leur soutien à Siandou Fofana et Ibrahim Konaté. Tout en saluant leur ralliement à sa candidature, l’ancien DG du Fonds d’entretien routier (FER) a répondu favorablement aux préoccupations de ces hôtes. Il va notamment leur offrir un bureau pour leurs réunions et une banque de médicaments. « Il faut avoir à créer la mutualisation de l’aide », a-t-il suggéré. Pendant cette rencontre, un fait n’est cependant pas passé inaperçu. Le Ministre a démarré son dresse aux doyens par un hommage au Dr Lenissongui Coulibaly, Directeur de cabinet du Président Bédié, présent à cette cérémonie. En retour, le Dircab du président du PDCI-RDA a dévoilé les atouts de son poulain. « Mme Hortense Aka Anghui a transformé cette cité. J’ai été ébloui il y a quelques temps par l’Hôtel Communal. Pour lui succéder, vous avez quelqu’un de toutes les compétences. Je suis heureux et fier de mon fils. Il y a quelques petits problèmes au PDCI. Mais je pense que ces problèmes passeront. Parce qu’à la réalité, la vérité finit toujours par triompher. Ici, nous ne sommes pas là pour faire de la politique. Car la gestion communale est une gestion de développement. La personne la mieux indiquée pour que l’œuvre de Mme Aka Anghui se poursuive n’est autre que le Ministre Siandou Fofana. Il l’a prouvé par tout où il est passé», a mentionné Dr Coulibaly.

D’un public à un autre, la délégation RHDP se retrouve face aux populations agnis de Port-Bouët soutenues par leurs chefs. Conduits par Théophile Ahoua N’Doli, Inspecteur général d’état, notables agni et leur peuple se sont montrés solidaires à la volonté de leur fils de briguer le poste de maire de Port-Bouët. Comme une réunion de famille autour d’un sujet précis, les Agnis sont décidés à conduire Siandou Fofana à la tête de la mairie de la commune aéroportuaire. « Moi, je viens du Moronou. Je me demande souvent pourquoi, les chefs n’ont pas vite attrapé Siandou Fofana pour venir être maire à Bongouanou. Partout où Siandou est passé, il a montré qu’il sait faire les choses. Si Siandou n’était pas venu, Dieu allait créer un Siandou pour Port-Bouët. Je vous dis seulement un chose : ne rater pas votre chance », a souligné l’Inspecteur général d’état devant de nombreux filles et fils de son groupe ethnique.

Aussitôt l’épisode agni terminé, ce sont les femmes Baoulés qui prennent le relai au QG du candidat RHDP. Cette fois-ci, c’est Mme Siandou Fofana qui s’entretien avec ses sœurs Baoulé de Port-Bouët qui sont venues lui soumettre leur motion de soutien à la candidature de son époux à la tête de leur commune.
Commentaires


Comment