Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Municipale à Daloa/ Le Président du quartier Orly : Me Kossougro déjà élu, car Daloa n’a pas de maire

Publié le samedi 6 octobre 2018  |  L’intelligent d’Abidjan


Le candidat-Pdci pour la municipale de Daloa, Me Kossougro Séry Émile Christophe était le jeudi 4 octobre 2018 dans les quartiers ‘’Orly extension 3’’ et ‘’Abattoir 2 Sud’’ pour deux meetings bien distincts.

À Orly, El Hadj Diomandé Vassouleymane, président du quartier, par ailleurs, militaire à la retraite s'est révolté de voir le cadre dans lequel il vit avec ses populations. Il s'est adressé au candidat Kossougro en ces termes:<>. Très convaincu de ce qu’il dit, il révèle:<>. Cependant, le président Diomandé a égrèné un certain nombre de préoccupations des populations qui partent de l'adduction en eau potable à l'électricité en passant par les problèmes de sécurité et de routes.

Le candidat Me Kossougro, a saisi l'occasion pour dérouler son programme pour le quartier Orly. Il a annoncé: << Je vais construire un petit château pour le quartier, une gare routière, un commissariat de police pour lutter contre le banditisme, un marché de gros pour les femmes, ouvrir toutes les voies pour que les taxis acceptent d'y venir>>. Sur sa lancée, Me Kossougro a expliqué :<< Je suis candidat parce que Daloa est pourri et je suis l'enfant de Daloa. Je ne peux pas accepter ça !!! Une fois élu, nous allons construire le pont de votre quartier pour faciliter l'accès à la route d'Issia.>>

Au quartier ‘’Abattoir 2 Sud’’, le candidat Kossougro a donné sa solution aux populations en ce qui concerne le problème des routes. Si je suis élu, a-t-il dit, les femmes enceintes en travail ne seront plus jamais transportées dans des brouettes comme cela se passe actuellement, pour défaut de route. Je me vais m’évertuer, a-t-il promis, de faire en sorte que les taxis puissent tourner au moins à 12 km autour du centre-ville de Daloa. Le candidat a présenté ses solutions pour lutter contre l'insalubrité et le banditisme qui vont de l'achat d'un incinérateur pour brûler les ordures à la construction d'un commissariat de police pour le quartier assortie de l'éclairage public.

Partout où Me Kossougro est passé, il a vanté les mérites du Pr Alphonse Djedjé Mady comme l'homme qu'il faut à la présidence du Conseil régional du Haut-Sassandra parce qu’il a, a-t-il dit, un bilan plus que positif.

M. Ouattara, envoyé spécial
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 4291 du 6/10/2018

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment


Comment