Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Régionales Nawa : Alain-Richard Donwahi ratisse large dans la localité de Buyo

Publié le mercredi 10 octobre 2018  |  Partis Politiques
Municipales
© Partis Politiques par DR
Municipales 2018 à Soubré : le candidat Alain-richard Donwahi rencontre la population de Noukpoudou
Le mardi 09 Octobre 2018


Le lundi 08 octobre ce fut le tour de la localité de Buyo chef-lieu de commune du département de soubré d’accueillir la délégation du candidat sortant au Conseil Régional de la Nawa Alain-Richard Donwahi.

A Raphaelkro, aux environs de 14h 30 ce sont les représentants des chefs traditionnels, des associations des jeunes et des femmes, venant de cinquante (50) villages et campements qui se sont réunis à la place publique dudit village pour dire OUI à Alain-Richard Donwahi.

Le président du conseil régional après avoir présenter les membres de sa liste qui rassemble toutes les obédiences politiques à inviter les populations à concrétiser leur adhésion à sa vision par un vote massif ce 13 octobre.

Dans la même veine ce même jour, 90 associations de femmes réunies en groupement ont décidé de porter leur choix sur le candidat Alain-Richard Donwahi pour les régionales du 13 octobre prochain. Ce groupement de femmes regroupe notamment les associations de femmes, des commerçantes du marché, des mareyeuses, desvendeuses de Poissons, de l’ union des femmes du département de Buyo etc...

La porte parole Mme Mme Fallé Adèle, après l’annonce du soutien du groupement au candidat Alain-Richard Donwahi a demandé un renforcement financier pour le développement de leurs activités. En retour, M. Youssouf Traoré, qui représentait le ministre à cette rencontre, les a rassuré de ce que un fonds de près de 150 millions de francs CFA est mis en place par le Conseil régional, afin d’améliorer les conditions des femmes et des jeunes de la Nawa. Un message accueillit avec beaucoup de joie par ces femmes qui désormais ont mis leur foi en Alain-Richard Donwahi.
Commentaires


Comment