Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Municipales 2018 : Une campagne âpres à San Pedro

Publié le jeudi 11 octobre 2018  |  AIP


San Pedro– Les deux semaines de campagne électorale pour les régionales et municipales ont été âprement tenues et occupées par les différents candidats et leurs équipes, rivalisant d’idées, d’ingéniosité, avec par moments quelques piques de tensions liées à des occupations d’espaces de meeting ou d’enseignes publicitaires.

L’atmosphère générale au démarrage de la campagne dans la ville de San Pedro était un peu électrique, en raison de la plainte d’un candidat, en l’occurrence, Anoblé Félix du RHDP, qui reprochait à ses adversaires d’avoir illégalement occupé des panneaux qu’il avait payés à l’avance pour ses affiches de campagne. Mais par la suite, le problème a trouvé une solution, celui-ci ayant réussi à créer des panneaux de circonstance et obtenu d’autres enseignes publicitaires pour ses affiches. La ‘’guerre des affiches’’ n’a donc pas eu lieu.

Le lendemain, un autre reproche était fait à l’équipe du maire sortant d’avoir monopolisé un espace public, à savoir la ‘’Place ADO’’ du quartier Bardot, pour les deux semaines de campagne. Après quelques échauffourées au début, les autres candidats ont fini par se calmer et trouver des solutions de rechange.

Au nombre des innovations, un candidat a contacté les taxis pour coller ses affiches photos sur les parebrises arrière de ces taxis qui ont circulé dans la commune avec ces photos tout le reste de la campagne.

Les populations ont également observé le jour du démarrage de la campagne, le survol des quartiers par un avion bimoteur rouge qui distribuait les prospectus d’un candidat dans les quartiers depuis le ciel. Le candidat a récidivé toute la journée, ce dernier jour de campagne, avec l’avion survolant la ville et traînant derrière lui une longue banderole portant son nom et sa photo et suscitant par endroits des clameurs des populations.

Dans l’ensemble, l’atmosphère est restée calme et bon enfant, malgré des rumeurs de menaces de troubles, des accrochages limités entre équipes de campagne, et en dépit de craintes de dérapages des équipes de campagne. Meetings géants et démarches de proximité, jusque tard dans la nuit, auprès des familles et de communautés, se sont succédé pour les différentes équipes de campagnes aux municipales comme aux régionales. Ce dernier jour, de nombreux cortèges de véhicules et motos avec fanfares et sonos rivalisent de bruits dans la cité balnéaire.

Trois listes de candidats postulent pour les régionales de San Pedro, soit une du RHDP, une du PDCI et une indépendante, tandis qu’aux municipales, six listes sont

jmk/cmas
Commentaires


Comment