Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Sécurisation des élections municipales et régionales : « Tout se passera bien et dans le calme » rassure le préfet d’Abidjan

Publié le vendredi 12 octobre 2018  |  Abidjan.net
Visite
© Abidjan.net par Paul Richard
Visite du préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi dans les postes de commandements de Koumassi et Plateau
En prélude aux élections municipales et régionales du 13 octobre 2018 le préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi a effectué ce vendredi une visite dans les postes de commandements de Koumassi et Plateau afin de montrer que les forces sont prêtes pour assurer la sécurité desdites élections.


En prélude aux élections municipales et régionales du 13 octobre 2018 le préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi a effectué ce vendredi une visite dans les postes de commandements de Koumassi et Plateau afin de montrer que les forces sont prêtes pour assurer la sécurité desdites élections.

Le premier poste de commandement qui a reçu la délégation est celui de Koumassi. « Nous sommes au temps de l’opération « Tandem électoral » a indiqué le Lieutenant Yao Cyrille, chef du PCS 3. Pour lui la phase de montée est achevée avec l’activation des PC et l’arrivée des troupes dans les zones d’action.

A cet effet a-t-il ajouté il y a trois opérations interarmées qui sont déployées en ce moment à savoir « Cavally 3, Bordure de protection, et tranquillité scellée », ensuite deux opérations sont en cours à savoir « Epervier et Renard ».

« Le déploiement en avance des troupes de sécurisation constitue à l’anticipation de la violence, facteur de succès de l’opération. Notre mission est de sécuriser le processus des élections municipales et régionales. A cela s’ajoute un effet majeur celui de garantir la tenue des scrutins » a-t-il ajouté.

En ce qui concerne le poste de commandement du plateau, c’est le commissaire principal de police Charles Gnakoua qui a fait le point de la sécurisation. « Les activités menées du 10 au 12 Octobre 2018 sont accentuées sur la sécurisation des lieux d’affichage des listes et de la campagne électorale, la sécurisation du personnel, du matériel et des locaux de la CEI et l’intensification des patrouilles » a-t-il fait savoir.

« La situation sécuritaire est globalement calme et sous contrôle, dans le ressort territorial de notre PC, le dispositif sécuritaire est renforcé sur l’ensemble de notre zone d’action, la vigilance est accrue au sein de l’ensemble des forces, les points stratégiques et les emprises militaires sont tenus. Toutes choses qui permettent d’envisager avec sérénité le bon déroulement du scrutin » a conclu le chef Gnakoua Charles.

Au vu de toutes ces statistiques, M. Vincent Tho-Bi a rassuré les électeurs que tout se passera bien et tout est sous contrôle. « Nous sommes dans la dernière ligne droite des élections municipales et régionales 2018, il y a donc de nombreuses activités à suivre au niveau de la CEI, mais en ce qui concerne la coordination notamment la question sécuritaire, il nous a paru important et opportun de venir aux côtés de nos hommes pour nous assurer le processus de sécurisation des élections. Nous pouvons rassurer les citoyens que tout se passera bien et dans le calme » a-t-il insisté.

C’est au total plus de 2422 forces dont 753 hommes dans la zone sud d’Abidjan et 1669 hommes dans la zone d’Abidjan nord qui se seront déployés afin d’assurer la sécurité et le calme pendant les élections jusqu’au 15 Octobre.

Les municipales et régionales ivoiriennes prévues le 13 octobre prochain, auront lieu dans 31 circonscriptions pour les élections des conseillers régionaux et dans 201 circonscriptions pour celles des conseillers municipaux.

Quelque 88 listes de candidatures sont en lice pour les régionales et 684 listes pour les municipales. La campagne électorale de ces élections couplées, ouverte le 28 septembre à 00 heure s’est achevée ce 11 octobre 2018 à minuit.

P. R.
Commentaires


Comment