Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

« Les goûters de mon enfance », un festival pour promouvoir le patrimoine culturel gastronomique

Publié le mercredi 7 novembre 2018  |  AIP
Promotion
© Abidjan.net par Atapointe
Promotion des mets locaux : le festival des gouters de mon enfance lancé
Abidjan le 6 novembre 2018. Le siège de l’UNSECO a abrité la cérémonie de lancement du festival des gouters de mon enfance Photo: Bombo KONE Tatiana Initiatrice du festival des gouters de mon enfance


Abidjan - La première édition du festival « les goûters de mon enfance » visant à promouvoir le patrimoine gastronomique de la Côte d’Ivoire a été lancée, mardi, au cours d’une conférence de presse à la représentation de l’UNESCO à Abidjan.

Selon le commissaire général de ce festival, Koné Tatiana Bombo, l’initiative a pour objectif de faire découvrir et redécouvrir des mets spécifiques consommés en dehors du déjeuner et du dîner, confectionnés dans les villes et villages de la Côte d’Ivoire et de la sous-région et consommés sans distinction d’appartenance ethnique, religieuse ou politique.

Cet espace gastronomique sera également l’occasion de valoriser et distinguer les acteurs de cette activité informelle exercée par les femmes, d’améliorer les conditions d’hygiène de vente de goûters et le conditionnement des mets.

Confections et ventes de ” boule-boule au coco”, de “tratra” de “gbofoloto” et bien d’autres goûters d’enfance, prestations d’artistes et d’humoristes, atelier de démonstration, ventes d’articles céramiques meubleront ce festival qui aura lieu du 24 au 25 novembre au Palais de la culture de Treichville sous le thème « Découverte et redécouverte ».

Cette 1ere édition parrainée par le maire de Katiola, Camara Thomas sera organisée avec l’appui de l’UNESCO. « Nous avons décidé d’accompagner cette initiative qui contribue à la cohésion sociale, au rapprochement des communautés et des cœurs », a déclaré l’administrateur programme culture de l’UNESCO, Mme Camara Maimouna.

Plusieurs panels sur la qualité nutritionnelle des mets de “chez nous” ont été présentés par des spécialistes issus du comité scientifique lors de cette conférence de lancement.

(AIP)

bsb/ask
Commentaires


Comment