Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Forum d’Abidjan : Mabri Toikeusse traduit les attentes des Etats aux organismes africains de financement de la recherche

Publié le jeudi 8 novembre 2018  |  Minutes Eco
Ouverture
© Abidjan.net par JOB
Ouverture à Abidjan du forum annuel des organismes africains de financement de la recherche scientifique
La cérémonie d’ouverture officielle du forum annuel des organismes africains de financement de la recherche scientifique a eu lieu, dans la soiriée du lundi 5 novembre à Heden hôtel Abidjan, sous la présidence effective de M. Albert Mabri Toikeusse, ministre ivoirien de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.


Le forum des organismes africains de financement de la recherche scientifique est à son troisième jour. Les travaux à proprement dit ont débuté ce mardi 6 novembre. La veille, au Golf hôtel, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mabri Toikeusse, a échangé avec les participants au cours d’un diner gala. Le membre du gouvernement a indiqué que le financement régulier de la recherche est à la fois une priorité et un défi à relever par les Etats africains en général, la Côte d’Ivoire en particulier. Il a rassuré que le gouvernement ivoirien continue les efforts pour accroitre les ressources allouées à la recherche scientifique. Le financement de la recherche est assuré par deux organismes à titre principal : le Fonds du Programme d’appui stratégique à la recherche scientifique (PASRES), fruit de la coopération entre la Suisse et la Côte d’Ivoire, et le Fonds interprofessionnel pour la recherche agricole (FIRCA), relève le ministre. A ces structures, il faut ajouter le Fonds national pour l’action, la technologie et l’innovation.

Il a souligné la nécessité d’identifier et de promouvoir de nouvelles approches pour le financement de la recherche et l’innovation en Afrique. D’où la pertinence du thème du colloque dont les gouvernements africains, soutient le ministre ivoirien, attendent les conclusions pour voir dans quelle mesure ils pourraient soutenir de nouvelles initiatives de mobilisation de ressources au profit de la recherche scientifique sur le continent.
... suite de l'article sur Minutes Eco

Commentaires


Comment