Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Renforcement de la cohésion sociale et gestion efficace des conflits : le médiateur délégué des régions du Poro, du Tchologo et de la Bagoué installé à Korhogo

Publié le samedi 4 mai 2019  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par P. R.
Cérémonie d’installation du médiateur délégué des régions du Poro, du Tchologo et de la Bagoué
Abidjan le 03 mai 2019. Dans le but de rapprocher l’Institution de médiation des populations et renforcer sa visibilité, le médiateur de la République a procédé ce vendredi à l’installation du médiateur délégué des régions du Poro, du Tchologo et de la Bagoué.


Afin de rapprocher l’institution du Médiateur de la République de ses usagers de l’intérieur du pays et à renforcer sa visibilité, une délégation des régions du Poro, du Tchologo et de la Bagoué a été installée ce vendredi 03 mai à Korhogo.

Après l’installation du Médiateur délégué des régions du Gontougo et du Bounkani, le 15 mars 2019, à Bondoukou, le Médiateur de la République poursuit ainsi sa politique de rapprochement.

Ces différentes délégations visent à informer et sensibiliser les populations sur les attributions, l’organisation, la procédure de saisine du Médiateur de la République et notamment la mission du Médiateur délégué et à former et mettre en place un réseau de journalistes locaux.

« L’éloignement de certaines localités par rapport à la ville d’Abidjan, siège de l’Institution, limite l’accès des populations à cette institution pourtant au service des citoyens. Dans cette perspective, l’installation des Médiateurs Délégués sur l’ensemble du territoire national permet aux membres du corps préfectoral, aux Chefs traditionnels et guides religieux, de bénéficier de la contribution d’un nouvel outil aussi bien dans le renforcement de la bonne gouvernance administrative que dans le règlement des conflits sociaux et communautaires » a expliqué le Médiateur de la République, Adama Toungara

L’exercice de cette importante fonction exige la possession d’une somme d’expériences du fonctionnement de l’administration, de nos us et coutumes ainsi que des qualités humaines, dont notamment la patience, la réserve, la sagesse, la probité et une forte capacité d’écoute. « Ce sont ces critères qui ont guidé le choix du Médiateur Délégué Coulibaly Seydou Siélhey » a poursuivit M. Toungara, présentant le délégué a qui il a offert un véhicule de commandement sous les applaudissements des populations.

« D’autres ouvertures de bureaux de l’organe de médiation suivront dans certaines régions du pays en fonction des exigences de renforcement de la cohésion sociale et de protection des citoyens » a-t-il promis.



A l’approche des échéances électorales de 2020, le Médiateur a invité « tout un chacun, hommes politiques et membres de la société civile, à plus de retenue et de courtoisie dans les propos et déclarations afin de préserver la paix et le vivre-ensemble si chèrement acquis, après ces années de crise que notre pays a connues. »


Pour ses premiers propos de médiateur délégué, M. Coulibaly a promis mettre tout en œuvre pour maintenir la cohésion sociale, le vivre ensemble et la paix dans les régions dont il a la charge en travaillant de concert avec les populations et toutes les forces vives.

Sous l’impulsion du précédent Médiateur, N’Golo Coulibaly, l’Institution de médiation ivoirienne a entamé depuis le mois de juillet 2017, une politique de déconcentration de ses services par l’installation de six (06) Médiateurs délégués dans les chefs-lieux de régions suivantes : Daloa, Odienné, San-Pedro, Séguéla, Man et Dimbokro.

Autorité administrative indépendante peu connue de nombreuses populations de l’intérieur du pays, le Médiateur de la République contribue par ses actions à l’amélioration du fonctionnement des services publics et au renforcement de la cohésion sociale.

Il est chargé de régler, par la médiation, les différends de toute nature opposant l’Administration publique aux administrés, opposant les collectivités territoriales, les Établissements publics et tout autre organe investi d’une mission de service public aux administrés en impliquant les communautés urbaines, villageoises ou toute autre entité.


P. R
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment