Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Un faux médecin mis aux arrêts à Yopougon pour vol d’ordinateurs portables

Publié le vendredi 10 mai 2019  |  AIP


Songon - Un jeune homme de 35 ans, Guy Anselme Ligue Oreguehi, qui se faisait passer un docteur résidant à Yopougon Toit rouge, a été arrêté par les éléments du 19e arrondissement de police, pour vol de plusieurs ordinateurs portables et autres numéraires, a appris l'AIP, auprès d'une source sécuritaire.

Il a été interpellé le 3 mai, aux environs de 16h chez lui à domicile. Depuis mercredi, il a été déféré à la maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA).

Ce coup de filet est le fruit d'une minutieuse enquête des hommes du commissaire de police, Darius Angbomon, suite à plusieurs vols à différentes dates portant sur des biens divers (ordinateurs portables, téléphones portables et des numéraires) perpétrés dans un hôtel situé derrière la caserne des sapeurs pompiers militaires de Yopougon.

Selon la source, Oreguehi se faisait passer pour un médecin, profession inscrite sur sa carte nationale d'identité, et il opérait selon un mode opératoire particulier. Il achète une grosse cylindrée dont il ne fait pas la mutation. Avec son véhicule, il se rendait fréquemment à l'hôtel Memi et prenait une chambre comme un client ordinaire.

Il ressortait ensuite chaque fois pour se rendre dans le garage du client voisin. Là bas, il réussissait à ouvrir sans effraction les portières des voitures pour y soustraire des biens, avant de quitter aussitôt après l’hôtel à bord de son véhicule qu'il revendait les jours suivants pour en acheter une autre cylindrée de couleur différente.

Grâce aux enregistrements des caméras de surveillance dudit hôtel, il a été identifié avant d'être traqué et retrouvé par les forces de sécurité du 19e arrondissement de police. Après un interrogatoire, le faux médecin présumé voleur a reconnu avoir été auteur de plusieurs forfaits dans cet hôtel, avec l'aide de son véhicule.

Une perquisition effectuée, par ailleurs, à son domicile a permis de saisir un fusil de chasse surmonté de jumelles, une arme factice, plusieurs clés USB appartenant à différentes victimes, et un disque dur d'ordinateur appartenant à une autorité du pays, selon notre source.

tg/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment