Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Protection de l’enfance : remise des bureaux du SPJEJ du tribunal de Bondoukou, fruit d’initiative globale

Publié le samedi 18 mai 2019  |  Abidjan.net
Galerie
© Abidjan.net par CT
Galerie : Ouverture du Service de Protection Judiciaire de l’Enfance et de la Jeunesse (SPJEJ) de Bondoukou
Bondoukou 17 mai 2019. L’Unicef et l’Union Européenne ont procédé à la remise officielle des bureaux du Service de Protection Judiciaire de l’Enfance et de la Jeunesse (SPJEJ) du tribunal de Bondoukou afin de fournir une assistance à tous les enfants au contact d’un tribunal. C’était en présence du Directeur de Cabinet du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, et des Droits de l’homme.


La remise officielle des bureaux du Service de Protection Judiciaire de l’Enfance et de la Jeunesse (SPJEJ) du tribunal de Bondoukou s’est tenue ce vendredi 17 mai 2019. C’est en vue de l’amélioration de la qualité des services des mineurs en contact avec le système judiciaire avec l’appui technique et financier de l’Unicef et de l’Union Européenne (UE).

Pour Sophie LEONARD, Représentante Adjointe de l’Unicef en Côte d’Ivoire, l’ouverture des bureaux de la SPJEJ est le fruit d’une initiative plus globale visant à offrir à tous les enfants en contact avec la justice, des prestations plus conformes aux principes de Beijing.

Afin de pérenniser les acquis des SPJEJ, dans les 9 tribunaux du pays, la représentante Adjointe de l’Unicef, a souhaité « l’adoption par le conseil des Ministres de la Politique Nationale de Protection Judiciaire de l’Enfance et de la Jeunesse (PNPJEJ) et de son plan d’action budgétisé ; la mise à disposition d’une ligne budgétaire dédiée au fonctionnement des SPJEJ, renforcement des capacités opérationnelles et techniques des juridictions pour enfants afin de leur permettre d’appliquer les dispositions du nouveau Code de Procédure Pénale ; et enfin d’assurer une séparation effective entre enfants et adultes en milieu carcéral dans l’ensemble des prisons du pays », a-t-elle plaidé.

« Depuis février 2016, 4 SPJEJ ont été ouverts dans les tribunaux d’Abidjan Plateau, Abidjan Yopougon, Bouaké et Man avec l’appui de l’Agence Française de développement à travers le Ministère de la justice et des droits de l’homme. De 2017-2018, l’Unicef a soutenu la création de 5 SPJEJ additionnels dans les tribunaux de Bondoukou, Guiglo, Korhogo, Odienné et Soubré dont quatre avec l’appui financier de l’UE. », a souligné Antonio Dal Borgo de l’Union européenne, tout en précisant que de 2016 à 2018, c’est plus de 20700 enfants qui ont été assistés par les SPJEJ dans les 9 tribunaux.

A sa suite, Marguérite Koffi Goun, Magistrat, Directrice de la protection Judiciaire de l’Enfance et de la Jeunesse a indiqué que cette plateforme novatrice permet de donner tous les éléments aux magistrats pour prendre une décision adaptée au cas de chaque mineur.

Pour finir, Kouassi N’Guessan Bernard, Directeur de Cabinet au nom du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, et des Droits de l’homme, a salué l’appui inestimable de l’Unicef, de l’UE et de ses partenaires techniques et financiers à l’Etat de Côte d’Ivoire au secteur de la justice pour l’enfant. Avant de rassurer que les lignes budgétaires seront prévues pour le bon fonctionnement des SPJEJ.

D’ici la mi-juin 2019, deux autres Services de Protection Judiciaire de l’Enfance et de la Jeunesse seront créés dans les tribunaux de Bouaflé et Dimbokro.

CT
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment