Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Un incendie ravage 16 boxes de détaillants à l’abattoir de Port-Bouët, dans le Sud d’Abidjan

Publié le mardi 2 juillet 2019  |  APA
Un
© APA par Saliou AMAH
Un incendie ravage 16 boxes de détaillants à l’abattoir de Port-Bouët, dans le Sud d’Abidjan
Seize boxes de détaillants de l’abattoir de Port-Bouët, cité balnéaire située dans le Sud Abidjan, ont été ravagés lundi nuit vers 22h GMT (heure locale) à la suite d’un court-circuit électrique, selon des témoins.


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Seize boxes de détaillants de l’abattoir de Port-Bouët, cité balnéaire située dans le Sud Abidjan, ont été ravagés lundi nuit vers 22h GMT (heure locale) à la suite d’un court-circuit électrique, selon des témoins.

Le feu s’est déclaré aux environs de 22h GMT sur la ligne du box 52, occupée de part et d’autre par les détaillants de viandes de bœuf et de mouton, a indiqué Yacouba Sioné, un témoin, qui rapporte que l’incident est survenu après que des installations électriques ont fait masse.

Les portes des magasins, fermées à tour de cardenas, a empêché de sauver les congélateurs et viandes stockées dans les boxes, en flammes. « On a essayé de circonscrire le feu, mais c’était trop tard», poursuit M. Sioné.

Grâce à l’intervention des sapeurs pompiers militaires, dépêchés très tôt sur les lieux, l’incendie a été maîtrisé. A 23h, Abou Tarnacda, propriétaire du box 52 affirme avoir trouvé sur le théâtre de l’opération les pompiers, mais son box avait déjà cramé.

Tarnacda confie avoir perdu au moins 1 million de Fcfa. Son congélateur plein de viandes de bœuf et de mouton qu’il s’apprêtait à vendre, ce jour, est parti en fumée sans compter son matériel de travail gardé dans le magasin.

Ce mardi matin, les riverains et les bouchers s’affairaient à libérer les magasins des marchandises détruites par le feu. Sur le sol, étaient étalés des balances endommagées, des restes de viande, et autres accessoires de travail.

Samuel Bonkoungou, un boucher, a eu beaucoup de chances. Seulement le plafond de son box a été touché. Son congélateur est resté intacte après le passage des pompiers qui ont épargné les étals des commerces installés autour des boucheries.

Les activités ont repris mardi matin à l’abattoir de Port-Bouët, le plus grand du pays. Les boxes de détaillants n’ayant pas été touchés poursuivaient la vente de viandes aux clients venus s’approvisionner.

Cet incendie intervient une semaine après celui d’une partie du grand marché de la commune.

AP/ls
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment