Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Ticad 7 : Le Japon et l’Afrique prennent un nouveau pari depuis Yokohama

Publié le vendredi 30 aout 2019  |  Abidjan.net
TICAD
© Autre presse par DR
TICAD 7 / Cérémonie d’ouverture : Le développement de l’Afrique retient toute l’attention de son partenaire japonais
Mercredi 28 août 2019 . Yokohama .Le Premier Ministre japonais a procédé, à l’ouverture officielle du TICAD 7. Une cérémonie qui a été rehaussée par la présence de plusieurs Chefs d’Etat du continent, des premiers responsables de l’Union Africaine (UA), de la Banque de Développement Africaine (BAD), de l’ONU et d’une pléthore d’organisations internationales.


Les lampions se sont éteints sur la 7ème Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique (Ticad 7). Cette conférence de haut niveau entre le Japon et l’Afrique a rendu ses conclusions, ce vendredi 30 août 2019, à Yokohama où elle s’est tenue, après trois jours de travaux et de réflexions intenses. Les chefs d’Etats africains, ou leurs représentants, et les dirigeants japonais, avec à leur tête le Premier ministre Shinzo Abé, ont pris un nouveau pari sur l’avenir au terme de ces travaux.

Dans la déclaration de Yokohama, qui a sanctionné ces journées d’échanges et de concertations, le Japon et l’Afrique ont salué les progrès accomplis et d’importantes transformations opérées sur le continent africain et dans le monde depuis le début de la TICAD en 1993. Toutefois, ils ont convenu que la mise en œuvre de la TICAD soit guidée par les dynamiques et les priorités de développement de l’Afrique. Aussi, ont-ils adopté d’aligner le partenariat initié par le Japon sur la vision africaine telle qu’elle est clairement exprimée dans l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA) et dans son Premier plan décennal de mise en œuvre ainsi que l’engagement pris au niveau mondial pour l’Agenda 2030 pour le Développement durable (ODD). « Nous nous engageons à soutenir l’Agenda 2063 de l’UA et ses programmes et projets phares y compris l’Initiative ‘’Faire taire les armes’’ en Afrique à l’horizon 2020 tout en reconnaissant que la paix et le développement sont intimement liés ».

Conformément aux défis auxquels le continent noir fait face, les participants au forum de Yokohama ont pris l’engagement de travailler individuellement, mais aussi collectivement pour s’attaquer à ces questions. A l’instar de la problématique du réchauffement climatique, les migrations irrégulières, la perte de la biodiversité, etc.

L’accélération du progrès en matière de développement, en tirant profit des opportunités qui s’offrent à l’Afrique pour sa transformation constitue un autre point majeur des résolutions prises par le Japon et ses partenaires en faveur de ce continent. Ce, eu égard aux potentialités en termes de sources d’énergie renouvelable inexploitées, de terres arables, de ressources naturelles, voire de la jeunesse de sa population, qui constituent des atouts pour cette partie du monde.

Déclinant en action le thème du sommet de cette année: ‘’Faire progresser le développement de l’Afrique en recourant aux peuples, à la technologie et à l’innovation‘’, les dirigeants japonais et africains ont convenu de s’investir pleinement dans le développement des ressources humaines afin d’entrevoir le développement certain du continent noir.


Ce développement, le Japon et les Etats africains le fondent sur trois piliers capitaux que sont : l’accélération de la transformation économique et l’amélioration de l’environnement des affaires par l’innovation et la participation du secteur privé, la consolidation d’une société durable et résiliente et le renforcement de la paix et de la stabilité.

Au plan international, l’archipel nippone et ses partenaires africains ont résolu de conjuguer leurs efforts pour réclamer une « réforme » du Conseil de sécurité des Nations unies dont ils remettent en cause le droit de veto accordé à certains Etats.

Tous ces engagements ont été consignés dans un plan d’action conjoint validé qui sera mis en œuvre d’ici la Ticad 8 prévue pour se tenir en Afrique.


F.D.BONY

Envoyé spécial
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment