Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Atelier de renforcement des capacités de la cellule interne d’assurance qualité de L’UAO « La Gestion Des Données Statistiques » Université Alassane Ouattara, 11-13 septembre 2019 : Allocution du Président de l’UAO. Professeur Lazare POAMÉ

Publié le vendredi 13 septembre 2019  |  Université Alassane Ouattara
Atelier
© Autre presse par DR
Atelier de renforcement des capacités de la cellule interne d’assurance qualité de L’UAO


Madame la Directrice de l’Antenne de l’Agence Universitaire de la Francophonie en Côte d’Ivoire,
Monsieur le Vice-Président,
Monsieur le Secrétaire général,
Madame et Messieurs les experts,
Madame et Messieurs les Doyens des UFR,
Messieurs les Directeurs de Centres,
Mesdames et Messieurs les Chefs de services,
Mesdames et Messieurs les Chefs de département,
Mesdames et Messieurs les Enseignants-Chercheurs,
Chers collaborateurs du personnel administratif et technique,
Chers étudiants,
Chers amis de la presse,
Mesdames et Messieurs,
Permettez-moi, à l’entame demon propos,de remercier les autorités de l’AUF, représentées, ici, par le Dr Jocelyne Bosson, directrice de l’AUF en Côte d’Ivoire, Maître de Conférences et physicienne à l’Université NanguiAbrogoua, pour l’appui scientifique et financier qu’ils n’ont cessé d’apporter à l’Université Alassane Ouattara dans sa quête d’implémentation du LMD et de la démarche Qualité qui nous réunit en ce lieu, aujourd’hui.
Je tiens également à remercier tous les acteurs qui ont accepté de revêtir le manteau de l’apprenant aux fins de permettre à l’UAO d’inscrire, par-delà la Qualité, l’excellence dans ses pratiques.
Il me plaît de féliciter,très chaleureusement, les animateurs de la Cellule d’Assurance Qualité de l’UAO, lauréats de l’appel à projet AUF, Pr Henri Bah et Dr BlamaDagnogo. Ils ont le mérite d’avoir pris la pleine mesure de la tâche non moins difficile qui leur incombe, à savoir l’inscription durable de la qualité comme mode d’être dans la structuration mentale des acteurs de l’Institution, en organisant cet atelier de renforcement de capacités sur la qualité en lien avec la maîtrise des normes et méthodes de gestion des données statistiques, qui se posent et s’imposent comme outil d’éclairage et d’aide à la décision.
Rappelons, pour mémoire, que de 2007 à 2016, le CAMES, qui s’est engagé à relever le défi de l’implémentation de l’Assurance qualité dans les Institutions d’Enseignement supérieur de l’espace francophone africain et malgache, a organisé de nombreux ateliers axés sur le partage des méthodes et des buts de la démarche Qualité.
Ainsi, en 2012, à l’aube du basculement intégral dans le système LMD, l’UAO a initié un Atelier de formation sur les mécanismes d’appropriation d’une démarche Qualité en Formation.
Aujourd’hui, l’Institution peut se targuer d’avoir réussi à gravir les marches de la démarche Qualité avec la création de la Cellule Interne de l’Assurance Qualité, la consolidation de son Plan Stratégique de développement, l’élaboration d’un manuel de procédures, l’intégration des cours de docimologie (la science de l’évaluation)aux maquettes pédagogiques ; ce à quoi il convient d’ajouter la création d’outils d’auto-évaluation de l’Université et la numérisation de l’archivage avec des données statistiques rigoureusement établies et fiables, toutes destinées à structurer et assurer l’efficacité de ses actions.
L’Assurance Qualité, faut-il le souligner, apparaît tantôt comme un impératif hypothétique, au sens kantien, tantôt comme un succédané de l’impératif catégorique.
Par-delà ces perceptions, notre définition de l’Assurance Qualité comme praxis garantissant la qualité par des méthodes d’amélioration et d’innovation soumises à une autoréflexion critique sans complaisancenous a permis d’admettre que des efforts restent à faire.
Mais comment aurait-il pu en être autrement dans une Université malade de ses infrastructures académiques, sociales et technologiques ? Rappelons, à titre d’illustration, que l’Université Alassane Ouattaraest devenue trop étroite pour ses vingt mille (20 000) étudiants malgré les efforts remarquables consentis par l’État pour doter les Universités d’un cadre assaini et attrayant.
À cela, s’ajoute l’absence de Wifi sur les Campus qui constitue un handicap sérieux à la démarche Qualité.
Fort heureusement pour nous, ces entraves sont surmontées de manière exemplaire par la qualité des ressources humaines de l’Institution, mise en lumière par ses performances à l’échelle internationale et au niveau national:
- La première Chaire UNESCO de Bioéthique du monde francophone ;
- Le premier Master international d’Entomologie médicale et vétérinaire avec double diplomation ;
- Le prix d’excellence du Président de la République et du Premier Ministre récompensant les meilleurs enseignants et chercheurs de Côte d’Ivoire (2016, 2017, 2019) ;
- Des taux de réussite de 100% aux différents concours d’Agrégation du CAMES ;
- Le prix d’excellence du Président de la République et du Premier Ministre récompensant les meilleurs étudiants de Côte d’Ivoire ;
- Les Lauréats des Olympiades universitaires du CAMES faisant de nos étudiants les meilleurs d’Afrique dans les domaines des sciences biologiques, de la gestion,de l’économie et de l’histoire.
Ces performances permettent d’affirmer sans ambages que le plus grand défi du management des Universités ne doit pas être cherché dans la modernisation des infrastructures, mais plutôt dans l’appropriation mentale de la culture de la Qualité.
Je vous remercie et déclare ouvert l’Atelier de renforcement des capacités de la Cellule Interne d’Assurance Qualité de l’Université Alassane Ouattara sur la Gestion des données statistiques.

Prof. Lazare POAMÉ

Président de l’Université Alassane Ouattara
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment