Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

CNDH: Le corps diplomatique s’enquiert de la situation des droits de l’Homme en Côte d’Ivoire

Publié le jeudi 19 septembre 2019  |  Abidjan.net
CNDH:
© Abidjan.net par DA
CNDH: Le corps diplomatique s’enquiert de la situation des droits de l`Homme en Côte d’Ivoire
La réforme de la CEI, le phénomène des ‘’Gnambros’’ dans les gares routières, la sécurité étaient les principaux points à l`ordre du jour des échanges, ce jeudi 19 septembre 2019, entre le Conseil National des Droits de l`Homme (CNDH) et une trentaine de représentants du corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire.


La réforme de la CEI, le phénomène des ‘’Gnambros’’ dans les gares routières, la sécurité étaient les principaux points à l’ordre du jour des échanges, ce jeudi 19 septembre 2019, entre le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) et une trentaine de représentants du corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire.


A l’occasion de sa traditionnelle cérémonie de briefing du corps diplomatique sur la situation des droits de l’Homme, le Conseil National des Droits de l’homme a reçu à son siège à Abidjan une trentaine de membres des chancelleries accréditées en Côte d’Ivoire. L’exposé sur la situation générale des Droits de l’Homme a été présenté par Hassane Diané, Secrétaire général du CNDH. Il a porté sur l’actualité générale des droits l’Homme. Les différents chefs de département du CNDH ont, à leur tour, exposé chacun sur les droits spécifiques. Il s’agit notamment de la situation des droits civils et politiques, des Droits économiques, sociaux et culturels, des droits des femmes, des enfants et des personnes vulnérables, ainsi que des requêtes.

Ces exposés ont porté sur la situation sécuritaire, le phénomène des ‘’Gnambros’’, la rentrée scolaire, le débat autour de la réforme de la CEI, la situation sur les conditions de détenus dans des lieux, dans les maisons d’arrêts et les chambres de sûreté, les saisines du Conseil, etc. Tous ces sujets ont requis des éclairages de la part du CNDH pour permettre à ses hôtes de mieux appréhender la situation des droits de l’Homme en Côte d’Ivoire. Notons que ce briefing, le premier du genre depuis la mise en place du CNDH, a été l’occasion pour le corps diplomatique de féliciter les organes du Conseil pour le travail qui a permis à l’institution d’avoir une loi habilitante conforme aux principes de Paris.

Il faut souligner, pour terminer, que le briefing du corps diplomatique est un programme hérité de la division des Droits de l’Homme de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).


DA
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment