Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Opération retour à la maison / Touré Mamadou, Rhdp : “Nous n’avons jamais dit que Soro n’a rien fait dans ce pays”

Publié le mercredi 6 novembre 2019  |  L’intelligent d’Abidjan
6è
© Abidjan.net par JOB
6è édition du Rendez-vous du Gouvernement avec le ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l`emploi jeune, Mamadou Touré
La sixième édition de la conférence de presse : " Les Rendez-vous du Gouvernement" a été animée ce jeudi matin par le ministre de la Promotion de la jeunesse et de l`emploi jeune, Mamadou Touré, autour du thème : " Acquis et nouvelles actions pour relever le défi de l`emploi des jeunes".


Le dimanche 3 novembre 2019, s’est tenue au palais de la Culture d’Abidjan-Treichville, la cérémonie de sortie officielle du mouvement ‘’Les Sentinelles’’, mouvement proche du Rhdp, en présence du porte-parole adjoint du Rhdp le ministre Touré Mamadou et de plusieurs personnalités.

‘’Les Sentinelles’’ est un mouvement créé par les ex-militants du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (Raci) proche de l’ex-président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro . Ce sont des délégués, des coordinateurs, des secrétaires, et autres qui ont décidé de rejoindre le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp).

Touré Mamadou, parrain de la cérémonie a remercié Les Sentinelles pour cette décision. « Beaucoup de nos frères et sœurs ont été trompés. Ce qui a favorisé leur départ, c’est qu’à un moment donné, il y’a eu des manquements même à notre niveau. La solidarité qui avait fait le ciment de notre lutte, certains ont eu le sentiment à un moment donné, que cette solidarité n’existait plus. Il faut avoir l’honnêteté de le dire ».

Répondant à l’ex-Pan Guillaume Soro, le ministre a dit : « En réalité, il n’y a pas d’hommes nouveaux en Côte d’Ivoire. L’intérêt des élections qui arrivent dans quelques mois, est qu’il n’y a pas d’hommes nouveaux. Même si certains veulent faire croire qu’ils sont ‘’les Macrons ivoiriens’’ (…) Pour nous, les valeurs sont plus importantes que tout. Même si pour le respect de nos valeurs nous devons perdre demain le pouvoir, nous sommes prêts. Nous ne sommes attachés à rien d’autres que les valeurs en lesquelles que nous croyons : la paix, le développement, le respect du chef ». Sur les raisons des divergences, il a dit : « Dans notre divergence profonde avec Guillaume, nous n’accepterons jamais les impolitesses au président Alassane Ouattara. Et tant qu’il sera dans cette dynamique, devant lui il trouvera des hommes et femmes de sa génération, puisqu’apparemment c’est une affaire générationnelle, pour lui rappeler que nous avons des valeurs. Tant qu’ils enlèvent cela dans leur affaire, il n’y a pas de raison que nous ne puissions pas nous retrouver ».
... suite de l'article sur L’intelligent d’Abidjan

Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment