Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Maintien de la paix : les rois et chefs traditionnels bientôt mis en mission dans leurs régions et villages respectifs.

Publié le lundi 27 janvier 2020  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par PR
Cérémonie de présentation de vœux du personnel de l`institution au Médiateur de la République, Adama Toungara
Lundi 27 janvier. A l`occasion de la cérémonie de présentation de vœux du personnel de l`institution au Médiateur de la République, Adama Toungara, le président, a interpellé l`ensemble des acteurs de la vie politique


L’élection présidentielle en Côte d’Ivoire se tiendra en octobre prochain. Face à des discours parfois incisifs des acteurs politiques, beaucoup d’ivoiriens et de personnes vivant en Côte d’Ivoire appréhendent cette échéance avec angoisse.

Dans son intervention de ce lundi 27 janvier 2020 dans l’enceinte de la Médiature de la république, Adama Toungara, grand Médiateur de la République, a interpellé l’ensemble des acteurs de la vie politique ivoirienne. C’était à l’occasion de la cérémonie de présentation de vœux du personnel de l’institution à son premier responsable.

« J’exhorte les ivoiriens, les acteurs politiques et les journalistes à faire preuve de retenue dans leurs discours, leurs actes et à bannir tout ce qui est susceptible de porter atteinte à la paix, la cohésion sociale et à l’unité nationale », a-t-il invité.

Au-delà de cet appel, le médiateur de la République va organiser à travers le pays, sept (7) grandes rencontres avec les rois et chefs traditionnels en vue de les sensibiliser et leur confier le maintien de la paix dans leurs régions et villages respectifs.

Cette tournée, qui débutera le 22 février prochain à Man, se poursuivra dans plusieurs chefs-lieux de régions que sont Gagnoa, San-pédro, Daloa, Bondoukou, Korhogo et Yamoussoukro.

Cette rencontre de convivialité avec ses collaborateurs était également le lieu de faire le point de l’année écoulée.

En 2019, le médiateur de la République a contribué à la résolution du confit intercommunautaire à Zouan-hounien et Danané ainsi que celui de Béoumi. La médiation et la conciliation de l’institution a permis d’apporter l’accalmie dans la longue grève qui a secoué les secteurs de l’éducation et de l’enseignement supérieur particulièrement au sein de l’Université Félix Houphouët-Boigny.

Comme perspectives pour 2020, l’institution veut poursuivre sa politique de déconcentration avec l’ouverture d’autres délégations de l’institution dans des chefs-lieux de régions, la réactivation des comités de veille et d’écoute afin d’identifier et analyser les risques potentiels de conflit.

D’autres part, elle compte s’impliquer davantage dans le rayonnement de l’administration ivoirienne, mettre en oeuvre un plan stratégique de communication pour renforcer sa visibilité et d’un plan ambitieux sur la période 2020-2022 afin de mieux répondre aux besoins des populations.

Adama Toungara, a traduit toutes ses félicitations et encouragements à ses collaborateurs pour les défis à venir.

Au nom du personnel, Marie-Louise Kougnon, a traduit les vœux de santé et paix au médiateur et à sa famille. Elle l’a également remercié pour l’ensemble de ses actions en faveur du personnel notamment "l’important bonus salarial pour le début d’année et le projet de promotion immobilière en gestation en faveur du personnel".

Le médiateur de la République dont la mission essentielle est la préservation de la paix et la cohésion sociale doit user de pro-activité surtout en cette année électorale en vu de consolider la paix et la quiétude des populations.

P. R.
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment