Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Crise post-électorale en Guinée-Bissau : Issouffou Mahamadou prend le dossier en main et envoie une mission d’urgence de la Cedeao à Bissau

Publié le mercredi 29 janvier 2020  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Présidence par DR
Cérémonie d`ouverture de la 5ème Task Force Présidentielle sur le Programme de la Monnaie Unique de la CEDEAO
Mercredi 21 février 2018. Ghana. Cérémonie d`ouverture de la 5ème Task Force Présidentielle sur le Programme de la Monnaie Unique de la CEDEAO, à Accra, en présence du Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA. Photo: ISSOUFOU Mahamadou, Président du Niger.


Le président du Niger, président en exercice de la Cedeao, a décidé de s’impliquer personnellement dans la résolution de la crise post-électorale en Guinée-Bissau, pays membre de la communauté. Issouffou Mahamadou vient de prendre l’initiative d’une mission d’urgence à Bissau pour s’enquérir de la réalité sur le terrain. Dans une note adressée au Premier ministre bissau-guinéen, Aristides Gomes, et dont nous avons eu copie, le Bureau du Représentant de la Cedeao à Bissau informe celui-ci de l’arrivée, ce jeudi 30 janvier 2020, d’une mission du Comité ministériel de suivi de la Communauté pour évaluer la situation politique post-électorale du pays.

Cette mission spéciale est conduite par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine, et des Nigériens de l’Extérieur, Kalla Ankourao. Elle comprend le ministre d’Etat, Secrétaire général à la Présidence de la Guinée, Youssouf Kridi Bangoura et l’Ivoirien Jean Claude Kassi Brou, président de la Commission de la Cedeao.

Les émissaires du président Issouffou Mahamadou entendent rencontrer les protagonistes, mais surtout les dirigeants des institutions du pays pour trouver une issue heureuse à la crise qui bloque le fonctionnement normal du pays.

La Guinée-Bissau fait face à une crise post-électorale depuis la proclamation des résultats du 2ème tour de l’élection présidentielle tenue le 29 décembre dernier. Ces résultats donnant gagnant le candidat du Madem, Umaro Sissoco Emballo, ont été contestés devant la Cour suprême par le candidat du Paigc, Domingos Simoes Pereira.

Vendredi, alors que la Cedeao appelait à l’investiture du candidat déclaré vainqueur, une décision ferme de cette instance suprême faisant office de l’arbitre des élections a enjoint la Commission nationale électorale de reprendre le comptage des voix dans l’immédiat, donnant ainsi suite au recours introduit par le candidat du Paigc.

La mission de la Cedeao pourra ainsi prendre le pool de la situation pour aider ce pays de la communauté à trouver une issue pacifique à la situation qu’elle traverse.



F.D.B
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment