Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

3e édition des Journées nationales des exportateurs de cajou de Côte d’Ivoire (JNEC-CI): Les délégations des 36 pays en conclave à Abidjan

Publié le vendredi 14 fevrier 2020  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par DA
Cérémonie d`ouverture de la 6ème édition de la Convention mondiale du cajou
Mercredi 12 février 2020. Abidjan. Le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a procédé à l’ouverture de la 6ème édition de la Convention mondiale du cajou couplée aux journées nationales des exportateurs de cajou


La troisième Journées Nationales des Exportateurs de cajou de Côte d’ivoire, JNECCI 2020 a ouvert ses portes ce mercredi 12 février 2020. Cette édition se déroule de façon simultanément avec la sixième Convention mondiale du cajou (WCC).

C’est une grande première pour les acteurs de la filière anacarde. La Convention mondiale du cajou (WCC) se tient pour la première fois sur le continent africain. Plus de 600 experts d’Asie, 400 d’Europe et des Amériques ainsi que 500 participants d’Afrique, essentiellement des pays producteurs plancheront durant trois jours sur la thématique: « Quel écosystème durable pour le secteur mondial du cajou ? ». Pour Aboubacar Diaby, commissaire général de ce symposium, le choix de la Côte d’Ivoire, comme pays hôte de la première édition de la célèbre WCC (world cashew convention) délocalisée sur le continent africain est un honneur fait à notre pays. "Il traduit, à n’en point douter, la consécration du leadership de la Côte d’Ivoire et son rayonnement de plus en plus croissant sur le marché international de l’anacarde" a déclaré... .

L’édition 2020 des JNECCI permettra aux différents acteurs de discuter des défis qui se posent à l’industrie mondiale. Il s’agit entre autres des questions liées à l’équilibre écologique, environnemental, structurel et économique. En effet ces trois dernières années, le prix mondial de la noix de cajou a connu des fluctuations brutales, fragilisant de facto les acteurs des pays producteurs .Aboubacar Diaby a invité les acteurs de la filières à fédérer leurs forces. "Nous appelons de tous nos vœux, à un partenariat international plus accru, mettant l’emphase sur les échanges d’expérience, les transferts de compétence et de technologies dans un contexte certes globalisé mais juste et équitable" a-t-il déclaré.

Le président des exportateurs de cajou de Côte d’ivoire
a remercié toutes les délégations des 36 pays qui ont effectué le déplacement à Abidjan. Notons que symposium s’achève ce 14 février.



DA
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment