Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Yamoussoukro: ouverture du séminaire de réflexion des services de la police nationale

Publié le mercredi 26 fevrier 2020  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par PR
Cérémonie d`ouverture du séminaire de réflexion des services de la police nationale
Yamoussoukro le mardi 25 février 2020. Le séminaire de réflexion des services de la police nationale s`est ouvert ce mardi à l`hôtel parlementaire à Yamoussoukro.


Le séminaire annuel de réflexion des services de la police nationale s’est ouvert ce mardi 25 fevrier 2020 à Yamoussoukro autour du thème « Police nationale, je m’engage pour la paix et la cohésion sociale ».

« Face à l’ampleur des défis sécuritaires auxquels est confrontée la police nationale, le présent séminaire de réflexion de 2020 des services de la police nationale a pour objectif de déterminer de nouvelles stratégies efficaces et adaptées à la lutte contre la criminalité sur toute l’étendue du territoire national », a indiqué Kouyaté Youssouf, Directeur général de la police nationale.

A l’en croire, la police nationale assure quotidiennement les missions de protection de prévention et de répression de la criminalité ainsi que la criminalité transnationale organisée. « Pour assurer efficacement ses missions régaliennes, la police nationale a procédé au renforcement des capacités opérationnelles des personnels, à l’acquisition des moyens de mobilité et de matériels modernes pour la police technique et scientifique », a-t-il fait savoir.

Ces stratégies, selon lui, soutenues par l’engagement des personnels de la police nationale, ont donné des résultats satisfaisants. Notamment l’interpellation et le déferrement au parquet de bandits de grand chemin, la destruction de milliers de fumoirs, la saisie d’importantes quantités de drogues, et bien d’autres.

Le Directeur général s’est félicité de ce que les activités menées par les comités consultatifs d’éthique ont permis de rapprocher davantage les services de police des populations. Persuadé que la police nationale n’a de raison d’être que par l’existence de la communauté, elle est résolument engagée dans la mise en œuvre de la doctrine de la police de proximité, instrument indéniable de protection des personnes, des biens et des institutions de la république.

Prenant la parole au nom du ministre de la sécurité et de la protection civile, Benjamin Effori, directeur de cabinet, a pour sa part félicité le directeur général pour le travail abattu, mais en invitant surtout l’ensemble du personnel à ne pas perdre de vue l’immensité de la tâche qui les attend. « Même si les ivoiriens nous ont accordé leur satisfécit comme en témoigne le président de la République, nous ne devons pas perdre de vue les attentes de nos concitoyens et du chef de l’Etat en termes de sécurité », a-t-il souhaité.

Selon lui, pour y parvenir, un diagnostic juste et limpide des actions passées doit être fait. Le séminaire a débuté ce mardi 25 février 2020 et prend fin le vendredi 28 février 2020.

PR
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment