Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2020 : le RHDP à Port-Bouët rencontre la chefferie Atchan et la jeunesse

Publié le mardi 3 mars 2020  |  Abidjan.net
Présidentielle
© Autre presse par DR
Présidentielle 2020 : le RHDP à Port-Bouët rencontre la chefferie Atchan et la jeunesse


Le coordonnateur régional du Rhdp à Port-Bouët, Siandou Fofana, a échangé, dimanche, avec les chefs des quatre villages Atchan et les jeunes autour de la présidentielle d’octobre 2020.

Siandou Fofana et son équipe -qui ont tiré les leçons de leur échec aux municipales de 2018- ne veulent pas reproduire les mêmes erreurs pendant la présidentielle du 31 octobre 2020. Pour ce faire, le ministre du Tourisme et des Loisirs multiplie les rencontres avec la base pour recréer la dynamique de la victoire. Dimanche, le coordonnateur régional a rencontré à son ex-QG de campagne à Port-Bouët, les chefs des quatre villages Atchan (Petit-Bassam, M’Brakré, Adjahui et Abouabou) ainsi que les jeunes pour leur passer le message du président du Rhdp. « Le gouvernement est au travail sous la conduite éclairée du Président Ouattara. Les attentes sont, certes, nombreuses, mais je viens vous dire que nous sommes sur la bonne voie (…) Ne ratez pas le train de la victoire du Rhdp », a dit d’emblée Siandou Fofana avant de rentrer dans le vif du sujet. « Comme vous l’avez fait, hier, avec le Président Houphouët, le Président Alassane Ouattara m’envoie vers vous pour vous confier le Rhdp ici à Port-Bouët. Nous demandons votre soutien, vos bénédictions et votre engagement. Nous sommes tous enfants de Port-Bouët, mais en tant que propriétaires terriens, je viens vous demander d’invoquer les mânes des ancêtres pour le combat du développement que mènent le Rhdp et son gouvernement. Donnez-nous la force nécessaire pour continuer ce combat. Dans cinq ans, vous ne reconnaîtrez plus la Côte d’Ivoire », a-t-il dit. Les chefs Atchan, par la voix de leur porte-parole, Me Sipo, ont salué ce dialogue direct avec le coordonnateur régional du Rhdp et souhaité que ce genre d’échanges soient fréquents. « Nous avons perçu le message. Nous épousons la vision du Rhdp qui est de rassembler tous les Ivoiriens pour le développement de notre pays. Vous pouvez compter sur nous car le bien-être des populations de Port-Bouët repose sur vous », a rassuré, pour sa part, le chef Sagou.

Avec les jeunes, le ministre a insisté sur le travail de terrain en encourageant les différents mouvements de jeunesses proches du Rhdp à continuer d’arpenter les rues de la commune pour mobiliser les militants à se faire enrôler et à s’inscrire sur la liste électorale. « Occupez le terrain. La politique, c’est la maîtrise du terrain. Nous voulons une jeunesse avant-gardiste », a conseillé Siandou Fofana qui a fait la promesse de mettre à la disposition des jeunes de Port-Bouët, une trentaine d’ordinateurs et autant de smartphones pour l’enrôlement des militants. « Nous ferons le point, le 15 mars. On va aider nos militants à avoir leur pièce d’identité. On ne va plus se contenter de vos rapports, nous descendrons sur le terrain pour vérifier votre travail », a déclaré le coordonnateur régional qui ne doute pas un seul instant de la victoire de son parti. « C’est bouclé, c’est cadenassé », a-t-il lancé comme pour galvaniser davantage les jeunes avec à leur tête Traoré Fernand dit Secreto, président de la coordination régionale de la jeunesse du Rhdp. Ce dernier a rassuré le ministre sur la volonté de ses camarades de réussir le défi de l’enrôlement. Il a annoncé la mise sur pied d’une équipe de dix membres qui sera chargée de faire du porte-à-porte afin que « Port-Bouët prenne une part active à la victoire ».

R. K. avec Sercom
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment