Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Yamoussoukro/ Ouattara dit "NON" à un 3ème mandat : Élus locaux, Ambassadeurs, cadres du Rhdp et de l’opposition se prononcent

Publié le jeudi 5 mars 2020  |  Abidjan.net
Yamoussoukro/
© Autre presse par DR
Yamoussoukro/ Ouattara dit "NON" à un 3ème mandat : Élus locaux, Ambassadeurs, cadres du Rhdp et de l’opposition se prononcent


J’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle de 2020 afin de transférer le pouvoir à une jeune génération, a déclaré Alassane Ouattara à l’occasion de son adresse à la nation au Parlement, réuni en congrès ce jeudi 05 mars à Yamoussoukro.
Des diplomates, des élus et cadres proches du pouvoir comme de l’opposition ont réagi à l’annonce de cette nouvelle.

Richard Bell, ambassadeur des Etats Unis d’Amérique " c’est une contribution à l’institutionnalisation de la démocratie en Côte d’Ivoire"

" Évidemment c’est un moment historique pour ce pays. Non seulement c’est la première réunion du congrès du parlement ivoirien, mais l’annonce par Son Excellence le président de la république, qu’il ne sera pas candidat. Je trouve que ça peut être une de ses plus grandes contributions à l’institutionnalisation de la démocratie dans ce pays qui pourrait donc être une contribution énorme à la stabilité politique et sociale qui est véritablement la condition préalable à la croissance économique continue et au développement du pays. C’est une décision que je respecte profondément ".

Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP, " C’est un coup dur pour le RHDP"

" Je félicite le président pour ce discours historique. Il vient de montrer une fois de plus que nous avons eu raison, raison de le suivre. C’est un jour où nous sommes sans voix. Car le président a été pour nous le condensé de nos peines et de nos joies. C’est une partie de moi qui s’en va, au regard de mes 26 années de travail auprès de lui. mais également pour les jeunes qui ont cru en idéal en voyant Alassane Ouattara. Ces jeunes qui ont été victimes d’injustice. Aujourd’hui c’est un jour émotionnel, c’est très difficile pour nous de voir Alassane Ouattara s’en aller. Mais en même temps nous avons le sens du devoir. Je lance un appel à tous les ivoiriens. Nous avons un devoir de reconnaissance envers ce grand homme qui vient de porter la Côte d’Ivoire haut dans le concert des nations. Nous, militants du RHDP nous avons une seule chose à faire, c’est que le RHDP gagne. Nous nous donnerons les moyens afin de revoir notre stratégie , notre démarche sans le général, sans le bravetchê, sans le capitaine, sans le fils de Nabintou Cissé pour gagner cette élection de 2020"

Pascal Affi N’Guessan, président du Front Populaire Ivoirien " le Fpi salue cette décision et la grandeur de l’acte"

" Nous saluons cette décision et la grandeur de l’acte. Parce que plusieurs d’entre nous n’y croyaient pas. je crois que le président Alassane Ouattara sort la tête haute du jeu politique. Cela fait plusieurs moments que le président Ouattara a annoncé sa volonté de passer le flambeau à une nouvelle génération. Je crois qu’il vient de confirmer qu’il respecte ses engagements. Donc il ne sera pas candidat. C’est une grande décision, c’est un acte fort qu’il faut saluer. Je crois que le jeu est ouvert. Beaucoup de nos compatriotes pensaient que la réforme qu’a visé de trafiquer les conditions électorales, le mode du scrutin pour éliminer un certain nombre de candidats, rien de tout cela ne s’est produit. Et je crois que le président Ouattara veut créer les conditions d’une compétition transparente. Nous ne pouvons que saluer ce geste, cet acte fort qu’il vient de poser ce jour conclut les deux mandats qu’il a eus. En ce qui concerne Soro Guillaume, je pense qu’il fait partir des jeunes ivoiriens qui sont dans le jeu politique, qui ont une certaine expérience et qui peuvent se présenter devant les ivoiriens. Il vaut mieux laisser tous ceux qui ont envie de se présenter le faire pour que les ivoiriens décident au lieu de créer des obstacles politiques administratifs ou judiciaires pour empêcher certains ivoiriens qui ont de l’ambition pour leur pays ".

Anne Ouloto, directrice exécutive chargée des relations avec les diplomates " c’est une grande leçon à la classe politique"

"Je voudrais saluer son humilité mais également son amour pour le pays. Tout son discours avait comme fondement la paix, le développement et la grandeur de la Côte d’Ivoire. Le président Alassane Ouattara démontre encore aux ivoiriens qu’il était l’homme de la situation et qu’il a encore des choses à apporter à son pays. Je voudrais que tous les hommes politique, mais également l’ensemble des ivoiriens , revisitent ce grand discours de ce jours avec responsabilité, mais également, qu’on apprenne à ses côtés à aimer notre pays. C’est un homme qui a tout donné à la nation, qui a tout supporté, tout subi pour son pays et qui aujourd’hui donne également tout le meilleur de lui-même à son pays. Je suis profondément émue, mais je suis davantage fière, fière d’être à ses côtés, fière d’apprendre à ses côtés et fière que nous l’ayons encore comme président de la république et demain comme modèle pour la classe politique et tous les ivoiriens".

Mamadou Touré, Directeur exécutif adjoint chargé de la communication "C’est une décision importante que nous respectons"

C’est une décision importante du chef de l’État qui nous a tous pris de cours, même s’il avait déjà annoncé des intentions de ne pas se présenter, on attendait pas cette annonce aujourd’hui. C’est une décision importante que nous respectons. En même temps, c’est une décision qui a été difficile à accepter pour beaucoup parce que le chef de l’État , c’est plusieurs années de vie politique à ses côtés. D’abord dans l’opposition avec ce parcours difficile que nous avons vécu à ses côtés, puis, aux affaires avec toutes ces performances qui ont pu être réalisées. Mais nous respectons sa décision. Il vient de rentrer dans l’histoire et c’est une leçon à l’ensemble de la classe politique ivoirienne, mais aussi à l’ensemble des dirigeants africains, le respect des engagements malgré les performances réalisées , la capacité à transférer le pouvoir à une nouvelle génération dans un processus démocratique apaisé. C’est ce que nous retenons. Nous étions un peu plongé dans les sentiments entre l’émotion créée par cette annonce, le regret, mais aussi l’espoir , car le président de la république rassure qu’il sera à côté du président démocratiquement élu et des ivoiriens et continuera d’apporter son expertise à son pays. Enfin, au RHDP, c’est un défi pour nous, défi de cohésion, assumer son bilan. Il nous a pris là où nous étions et nous a mis là où nous sommes aujourd’hui. Il a bâti une grande famille politique, nous allons à ces élections avec une performance avérée, avec des résultats probants et je vous jure que nous ferons tout pour relever ce défi dans l’Union et la cohésion."

Propos recueillis par Cyprien K. envoyé spécial



Réactions de la classe politique et diplomatique après la décision du président Ouattara de ne pas briguer un 3ème mandat
Publié le: 5/3/2020  |  Abidjan.net TV

Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment