Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

S.E Denis Kah Zion, Coordonnateur PDCI-RDA zone Ouest Montagneux, depuis Toulepleu: « Des chefs traditionnels du Cavally ont trahi leurs populations. Ils leur doivent des explications »

Publié le mercredi 29 juillet 2020  |  Le Nouveau Réveil
S.E
© Autre presse par DR
S.E Denis Kah Zion, Coordonnateur PDCI-RDA zone Ouest Montagneux, depuis Toulepleu: « Des chefs traditionnels du Cavally ont trahi leurs populations. Ils leur doivent des explications »
Pour permettre de porter les couleurs du PDCI-RDA au scrutin d`octobre prochain, Henri Konan Bédié a été plébiscité à 100% dans le département de Toulepleu, le dimanche 26 juillet 2020, par les conventionnels des délégations 1 et 2 qui ont fait nombreux le déplacement au Foyer des jeunes de Toulepleu.


Pour permettre de porter les couleurs du PDCI-RDA au scrutin d’octobre prochain, Henri Konan Bédié a été plébiscité à 100% dans le département de Toulepleu, le dimanche 26 juillet 2020, par les conventionnels des délégations 1 et 2 qui ont fait nombreux le déplacement au Foyer des jeunes de Toulepleu. Dr Kpaho Bernard, membre du Bureau politique du PDCI-RDA et délégué départemental Toulepleu 2, a rassuré les émissaires du parti que le parti d’Houphouët-Boigny règne en maître absolu dans le département de Toulepleu avec une mairie PDCI depuis 2019. " Je félicite la mobilisation des conventionnels et vous vous rendez compte en venant ici, que le PDCI-RDA a toutes ses tentacules dans le département de Toulepleu " a-t-il fait savoir. Et Dr N’guessan Daniel de dire : " Vous venez de démontrer par cette convention éclatée que le président Bédié est le candidat du Cavally et il va gagner les élections au soir du Samedi 31 juillet 2020.

Cette victoire doit commencer par Toulepleu ". Pour lui, le courant du fleuve Cavally va porter le candidat Henri Konan Bédié à la tête de la Côte d’Ivoire car ayant répondu à l’appel de la base. C’est un homme d’expérience pour changer la gouvernance et la construction d’une Côte d’Ivoire unie et prospère. Quant au maire Dénis Kah Zion, membre du Bureau politique du PDCI-RDA et président de la délégation de Toulepleu 1 pour la convention éclatée, après avoir remercié les conventionnels pour le choix porté sur le président Bédié, a néanmoins laissé éclater son mécontentement à l’encontre des chefs traditionnels " On n’a forcé la main à personne pour la réussite de cette cérémonie de ce jour. Nos militants sont venus à pied, et à moto pour cette convention car on nous a privés de véhicules. Le RHDP a bloqué tous nos véhicules pour que les populations soient convoyées à Guiglo pour faire allégeance au président Ouattara. Des chefs traditionnels, avec à leur tête le chef de canton, outrepassant leur rôle de chef sont allés trop loin " a dénoncé Dénis Kah Zion, avant de continuer :" Nous voulons la paix dans notre région mais les positions partisanes que prennent ces chefs nous inquiètent. Car ces derniers ne sont pas allés à Guiglo en tant que représentants de la Chambre des rois et chefs traditionnels mais plutôt pour faire allégeance au président Alassane Ouattara pour sa candidature à la présidentielle de 2020.

Et pourtant en 2010 et en 2015, il n’y avait pas eu d’allégeance. On devait demander au Rhdp qui est son candidat comme le fait aujourd’hui le PDCI-RDA et cela devrait s’arrêter-là. Nous sommes leurs enfants. Chacun milite dans son parti politique. Ils ont un droit de réserve et de neutralité comme les préfets et sous-préfets. Ils n’ont pas à se mêler du choix du candidat du RHDP. Nous avons beaucoup de respect pour eux. Mais on les voit faire beaucoup de choses incorrectes. Et nous pensons que trop c’est trop. Désormais, on les obligera à prendre leur carte de militant RHDP. Parce qu’ils ne peuvent pas être chefs de canton ou présidents des chefs de quartiers ou de villages et choisir d’être aux réunions du RHDP ou faire une déclaration d’allégeance au président de la République sortant qui a l’intention d’être candidat du RHDP. Ils doivent des explications aux populations qu’ils sont censés aller représenter à Guiglo, dimanche dernier. Puisqu’il ne s’agit pas d’une activité républicaine (du chef de l’Etat) mais une activité politique du RHDP à la recherche de son candidat pour la présidentielle du 31 octobre 2020. C’est la dernière fois que cela arrive dans le département de Toulepleu car nous ne pouvons plus admettre la prise en otage de nos parents pour, les emmener à Guiglo et les obliger à faire allégeance à un candidat. Le Fpi et le PDCI-RDA sont solidaires et condamnent ce qui s’est passé. "
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment