Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire: le président Alassane Ouattara investi candidat à la présidentielle d’octobre

Publié le dimanche 23 aout 2020  |  RFI
Présidentielle
© Abidjan.net par Marc Atigan
Présidentielle 2020: investiture du candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix
Abidjan le 22 Août 2020. Alassane Ouattara, candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix a été officiellement investi ce samedi au stade Félix Houphouët Boigny au Plateau.


En Côte d’Ivoire, le président ivoirien Alassane Ouattara a été officiellement investi, ce samedi 22 août, à Abidjan, candidat de son parti à l’élection présidentielle du 31 octobre prochain. Il briguera ainsi un troisième mandat à la tête du pays et défendra les couleurs du RHDP, après la mort brutale de son dauphin désigné et ex-Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, et après avoir obtenu le feu vert des militants de son parti, réunis au stade Houphouët-Boigny.

Avec notre envoyé spoécial à Abidjan, Pierre Pinto

C'est dans un stade plein de dizaines de milliers de militants acheminés souvent par cars venus de toutes les régions du pays que le président Alassane Ouattara a obtenu le plein soutien des militants du RHDP. Un stade plein à craquer et qui s’est vidé, une demi-heure après la fin de cette convention d’investiture.

Alassane Ouattara a commencé par rendre un hommage et faire observer une minute de silence en mémoire de celui qu’il appelle « son fils », Amadou Gon Coulibaly, le candidat désigné du RHDP, terrassé par une crise cardiaque, le 8 juillet dernier.

Il a une nouvelle fois présenté sa candidature comme un « sacrifice », dicté donc par une « situation exceptionnelle », expliquant que la mort d’Amadou Gon Coulibaly avait provoqué des circonstances exceptionnelles, qu’il n’était plus possible ensuite d’organiser des primaires, qu’il fallait faire vite.

« Je me suis donc résolu à accepter votre appel », a dit le président à ses militants.

Concernant la légalité de sa candidature très contestée ici, Alassane Ouattara a affirmé qu’il n’y avait pas de rétroactivité prévue par la Constitution de la IIIème République et que par conséquent rien ne l’empêche d’être candidat.
... suite de l'article sur RFI

Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment