Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Sidi Tiémoko Touré : « Rien ne s’oppose à la candidature d’Alassane Ouattara »

Publié le dimanche 13 septembre 2020  |  La Tribune Afrique
Sidi
© Ministères par DR
Sidi Tiémoko Touré, le porte-parole du gouvernement ivoirien et ministre de la Communication et des médias


Sidi Tiémoko Touré, le porte-parole du gouvernement ivoirien et ministre de la Communication et des médias, revient sur la candidature d'Alassane Dramane Ouattara aux élections présidentielles d'octobre prochain. Avec ce choix, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) « a joué sa meilleure carte » selon le ministre de la Communication et des Médias, pour qui cette candidature est non seulement légale, mais aussi légitime...

La Tribune Afrique - Quel regard portez-vous sur le bilan du président Alassane Dramane Ouattara qui achève son second mandat présidentiel ?

Sidi Tiémoko Touré, Porte-parole du Gouvernement, ministre de la Communication et des Médias: Le bilan du président Ouattara est positif, ce qui nous permet aujourd'hui de demander aux candidats de l'opposition, quel sera leur offre politique afin de juger sur pièce, ce qu'ils peuvent faire pour la Côte d'Ivoire. Que ce soit le PDCI (Parti démocratique de Côte d'Ivoire) de Henri Konan Bédié, le FPI (Front populaire ivoirien) de Laurent Gbagbo ou même le RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix, le parti d'Alassane Ouattara) : chaque grande tendance a déjà eu l'opportunité de diriger la Côte d'Ivoire (...) Le président Ouattara est arrivé au pouvoir dans un contexte de crise électorale alors que tous les indicateurs étaient au rouge. Il lui a fallu déployer une force de travail titanesque pour relever la situation. Nous sommes partis d'un taux de croissance négatif en 2011 à près de 7% en moyenne entre 2012 et 2019, selon la Banque mondiale.

Les indicateurs macroéconomiques ne sont pas nécessairement synonymes de richesse partagée et nombre de voix ivoiriennes soulignent le manque d'inclusivité de la croissance nationale. Comment l'expliquez-vous ?
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment