Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Région
Article
Région

Bouaké, dernière étape d’une caravane de sensibilisation à la paix dans la région de Gbêkê

Publié le vendredi 9 octobre 2020  |  AIP


Bouaké - La salle de mariage de la mairie de Bouaké a abrité jeudi 08 octobre 2020 la dernière étape d’une caravane de sensibilisation à la paix qui a sillonné les quatre départements de la région de Gbêkê en prélude à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Démarrée lundi à Béoumi, cette caravane a fait escale mardi et mercredi respectivement à Botro et à Sakassou avant cette dernière étape de Bouaké. A chacune de ces étapes, Nanan N’goran Koffi II et les membres de sa délégation ont fait la promotion de la paix tout en invitant les populations à en faire leur seconde religion.

« Notre devoir en tant que chefs traditionnels est de semer la graine de la paix dans les cœurs et les esprits des ivoiriens », a indiqué le président régional de la chambre nationale des rois et chefs traditionnels et chef de canton Faafouè-Gossan, Nanan N’goran Koffi II, principal initiateur de cette caravane de promotion de la paix.

Ce dernier a saisi cette occasion pour exhorter les acteurs politiques ivoiriens à mettre balle terre en cultivant le dialogue afin de ne pas embraser la Côte d’Ivoire. « Nous disons aux hommes politiques de mettre balle à terre. Qu’ils fassent en sorte que la Côte d’Ivoire demeure un pays de paix parce que les hommes passent, mais le pays reste », a-t-il lancé.

Associée à cette initiative en faveur de la paix dans le Gbêkê, la promotrice de communautés régionales des acteurs de paix (CREA-PAIX), l’ancienne ministre Euphrasie Kouassi Yao, a félicité la chefferie traditionnelle de la région de Gbêkê pour cette belle initiative qui célèbre la paix.

Elle a donc exhorté l’ensemble des fils et filles de Gbêkê à s’inscrire dans cette voie tracée par les autorités traditionnelles. « Nous devons tous nous engager, jeunes, femmes, adultes, partis politiques, associations et communautés pour façonner une paix durable condition sine quanon d’un développement durable », a-t-elle exhorté.

(AIP)

rkk
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment