Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Mise au point de la Communauté N’Zima de Grand-Lahou suite à la rencontre avec le ministre François Albert Amichia

Publié le samedi 17 octobre 2020  |  Partis Politiques
Presidntielle
© Partis Politiques par DR
Presidntielle : les N`zima de Grand-Lahou 100% derrière Amichia pour la victoire d`Alassane Ouattara


Rendant compte de la rencontre que le ministre François Albert Amichia a eue le 06 octobre 2020 avec la Communauté N’Zima de Grand-Lahou, plusieurs journaux et sites d’information en ligne de la place dont Abidjan.net ont titré : "Présidentielle : les N’Zima de Grand-Lahou 100% derrière Amichia pour la victoire d’Alassane Ouattara".

Trouvant cette version résumée du compte-rendu totalement infondée, la Communauté N’Zima du département de Grand-Lahou juge nécessaire de faire cette mise au point.

En effet, dans la semaine du 28 septembre 2020, le ministre Amichia a envoyé un émissaire sillonner les villes et villages du département de Grand-Lahou pour solliciter auprès des chefs de la Communauté N’Zima, une rencontre fraternelle avec ses frères et sœurs N’Zima du département, en vue de les entretenir sur des sujets d’actualité d’intérêt commun.

Dans un courrier adressé au Maire de la Commune de Grand-Lahou par Monsieur François Albert Amichia, Membre du Conseil Politique et Coordonnateur Régional du RHDP Treichville-Marcory, pour informer l’autorité communale de cette visite et solliciter sa collaboration en vue de sa réussite, l’objet de la rencontre a été mieux précisé et consistait notamment au besoin d’informer et sensibiliser la Communauté N’Zima sur la cohésion sociale et les enjeux de l’élection présidentielle à venir.

Avant la rencontre, Monsieur Amichia a demandé qu’il n’y ait pas de débat et qu’aucune question ne lui soit posée en public à l’issue de son adresse à ses frères.

C’est sur cette accommodation que, le jour venu, la Communauté N’Zima découvre avec grand étonnement, dans la salle de réunion, une grande banderole déployée derrière le ministre Amichia, sur laquelle est écrit "la Communauté N’Zima dit oui au Président Alassane Ouattara pour ses actions de haute portée sociale".

Après que le représentant du Maire ait adressé un mot de bienvenue au ministre, des représentants des jeunes et des femmes ont lu des messages entièrement rédigés par Monsieur Amichia faisant état, entre autres, de ce que Amichia représenterait leur boussole, qu’il aurait leur caution et leur appui dans son combat auprès du Président Ouattara pour l’émergence de la Côte d’Ivoire, qu’ils le suivraient partout, etc.

C’est après ces différentes interventions que le ministre Amichia a livré son message, qui a consisté essentiellement à demander au peuple N’Zima de voter pour le candidat du RHDP lors de l’élection présidentielle à venir. Aucun débat n’a suivi et aucune question n’a été posée par la suite.

Ce sont là les faits, tels qu’ils se sont effectivement déroulés. Nulle part la Communauté N’Zima n’a fait de déclarations par lesquelles elle dit se mettre derrière le ministre Amichia pour la victoire du Président Ouattara, ou dit oui au Président Ouattara pour ses actions de haute portée sociale.

Il faut rappeler que les N’Zima du département de Grand-Lahou sont bien organisés. Ils sont regroupés au sein d’une association apolitique et non confessionnelle légalement constituée et reconnue par le Ministère de l’Intérieur, dénommée "YÊ LI KON" (ce qui signifie : nous sommes une même entité), et dont les objectifs principaux sont de vivre une communion fraternelle et promouvoir leur culture.

Monsieur Amichia est d’ethnie N’Zima (communément appelée Appolo). Il est ministre depuis longtemps et l’a été dans plusieurs gouvernements de la Côte d’Ivoire depuis de nombreuses années. A aucun moment, durant toute cette période, il n’a cherché, ne serait-ce qu’une seule fois, à rendre visite à ses frères N’Zima de Grand-Lahou, pour discuter de quelque sujet que ce soit en ce qui concerne leur bien-être. De plus, dans un passé récent, le ministre Amichia n’avait pas daigné répondre à des courriers que lui a adressés l’association YÊ LI KON, association des N’Zima Kôtôkô du département de Grand-Lahou, pour solliciter une rencontre fraternelle avec lui.

La Communauté N’Zima de Grand-Lahou comprend parfaitement les raisons du zèle déployé par le ministre Amichia à lui rendre visite seulement maintenant, en cette période pré-électorale. Elle s’offusque de la falsification du compte-rendu de cette rencontre et de la récupération qui en est faite. Elle est très attristée et regrette profondément que le ministre Amichia, leur frère, ait jugé bon de manifester si peu de considération à leur égard jusqu’au point d’agresser, de façon aussi évidente, leur intelligence à la face de la Nation entière, dans le seul et unique but d’atteindre ses seuls objectifs personnels.


Le service communication de YÊ LI KON, association des N’Zima Kôtôkô du département de Grand-Lahou
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment