Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2020 : les observateurs de l’OIF et de la Mission internationale conjointe d’observation électorale s’informent auprès du Conseil Constitutionnel

Publié le vendredi 30 octobre 2020  |  Abidjan.net
Rencontre
© Abidjan.net par PR
Rencontre du conseil constitutionnel avec la Mission internationale conjointe d’observation électorale et l`OIF
Abidjan le 28 octobre 2020. En prélude à l`élection présidentielle du 31 octobre, le Président du Conseil Constitutionnel, Koné Mamadou, a eu des échanges, ce 30 octobre avec la Mission internationale conjointe d’observation électorale (MIOE) et l`Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).


Le président du conseil Constitutionnel, Koné Mamadou a accordé, ce vendredi 30 octobre 2020 au siège de l’institution, deux audiences à deux missions dans le cadre de l’élection présidentielle qui doit se tenir ce samedi.



Il s’agit de la mission d’information et de contact de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) conduite par l’Ambassadeur Désiré Nyaruhirira, conseiller spécial, politique et diplomatique de la Secrétaire générale, ainsi que la Mission Internationale Conjointe d’Observation Electorale (MIOE) composée de l’Institut Electoral pour une Démocratie Durable en Afrique (EISA) et du Centre Carter, conduite par Denis Kadima, Directeur Exécutif d’EISA.



« Comme vous le savez, la Secrétaire Générale de la Francophonie a décidé de prendre ici une mission d’information et de contact. Nous rencontrons à cet effet les différents acteurs politiques, la société civile, et les institutions. C’est dans ce cadre que nous avons rencontré le président du Conseil Constitutionel avec qui nous avons eu une discussion extrêmement intéressante. Nous accompagnons également le processus électoral à la demande des autorités ivoiriennes et de la commission électorale. », a déclaré le chef de la délégation de l’OIF, Désiré Nyaruhirira.



Au cours de l’audience, « nous avons essayé d’avoir des explications sur des zones d’ombre que nous avions et qui vont nous aider à travailler dans le cadre de notre mission, le président et son haut conseil ont été transparents » s’est-il réjoui.


Le Chef de la mission conjointe, Denia Kadima, a pour sa part signifié que sa mission est venue à l’information : « Quand nous regardons les élections, il faut chercher à comprendre le cadre juridique et constitutionnel. Nous sommes donc venus au Conseil Constitutionnel pour nous informer sur les question d’éligilibité, de contentieux électoral, particulièrement durant les élections présidentielles. C’est cela le rôle du Conseil.». Par ailleurs, il assure que l’institution leur a donné les informations souhaitées.


PR
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment