Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Amadé Ouérémi condamné à perpétuité / Issiaka Diaby, président du Collectif des victimes : « Les colonels Loss et Cool ont été cités, ils devraient être entendus »

Publié le vendredi 16 avril 2021  |  Le Nouveau Réveil
Conférence
© Abidjan.net par PR
Conférence de presse du collectif des victimes en Côte d`Ivoire relative à la modification des conditions de liberté de Laurent Gbagbo et Blé Goudé
Abidjan le 01 juin 2020. Le président du collectif des victimes en Côte d`Ivoire a animé une conférence de presse ce lundi pour dénoncer la décision du 28 mai 2020 de la chambre d`appel de CPI de modifier des conditions de liberté de Laurent Gbagbo et Blé Goudé.


Que la justice ivoirienne continue son enquête parce que tous les auteurs des crimes n’ont pas été entendus au cours de ce procès. A Duékoué, les poursuites contre tous les auteurs de crimes ne doivent pas cesser maintenant. Tous les criminels doivent passer devant cette justice qui, pour nous, est en train de prendre le dessus sur la Cour pénale internationale, dans la lutte contre l’impunité. Pour nous, les colonels Losséni Fofana dit Loss et Coulibaly dit Cool devraient être au tribunal, dès lors qu’ils ont été cités, pour la manifestation de la vérité. C’est le juge qui a la police de l’audience. Nous avons demandé que ceux-là soient là pour que les responsabilités soient situées. Le juge a décidé autrement, au détriment des victimes. C’est une décision de justice, on est obligé de l’accepter mais à contre cœur. Pour nous, ces personnes-là devraient venir dire leur part de vérité.

Propos recueillis par JB KOUADIO
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment