Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Diffamation et calomnie - Wakili Alafé : “J’ai saisi la justice contre Chris Yapi à la demande de YouTube”

Publié le lundi 7 juin 2021  |  L’intelligent d’Abidjan
Dédicace:
© Abidjan.net par D. Tagro
Dédicace: Wakili Alafé sort ‘’Championne l’enjailleuse’’
Vendredi 26 février 2016. Abidjan. Dédicace de ‘’Championne l’enjailleuse’’, ouvrage du journaliste-écrivain, Alafé Wakili ( photo )


Rendant compte d’une activité à laquelle il a participé le samedi 5 juin 2021, Alafé Wakili a parlé de la sanction de Twitter et Facebook contre Trump, de Chris Yapi, et des réseaux sociaux en général.
Wakili Alafé, journaliste, promoteur de médias a participé au panel de l’Initiative citoyenne pour l’éducation aux médias (Icem-Ci ), à Abidjan. Dans le témoignage ci-dessous, le patron de presse explique ce qu’il a dit au sujet de la décision de Twitter et Facebook de bannir Trump. Il parle également de Chris Yapi, et des réseaux sociaux en général.


[ Facebook suspend, comme Twitter, Trump pour deux ans ! C’est bien, mais pas suffisant ni normal ]

» Ce matin, j’étais à un Panel des membres de l’Icem-CI ( Initiative citoyenne pour l’éducation aux médias ) . Il s’agissait de voir comment les réseaux sociaux peuvent être un instrument de cohésion sociale. Aux côtés de Evelyne Débat , journaliste de profession, une ancienne de la RTI, et actuellement responsable de l’information dans une organisation internationale en Côte d’Ivoire , Co paneliste, j’ai partagé quelques idées ! J’ai notamment dit ce que je pense de la suspension de Trump sur les réseaux sociaux ! Pour moi, cela n’est pas suffisant, ni même pertinent.
« Facebook suspend, comme Twitter, Trump pour deux ans ! C’est bien, mais pas suffisant ni normal ! Pas normal car ce droit de suspendre peut revenir à la justice ! Pas suffisant, car il faut mettre plutôt en place des algorithmes qui peuvent empêcher la publication des messages de haine , ou bien, il faut mettre fin au caractère automatique et instantané des publications avec une vérification, une régulation humaine à priori !
Par exemple pour la publicité sur Facebook , il y’a une vérification de ce que l’élément à promouvoir, est conforme aux règles ! Pourquoi dans la recherche de l’argent , il y’a un contrôle à priori , alors que dans la publication simple , sans dépense , ni engagement financier, il n’y a pas ce type de contrôle, au profit d’un contrôle à posteriori ? En effet pour faire la publicité, il faut avoir déjà publié sur Facebook !


[ Plaidoyer pour un contrôle à priori, avant le crime et non en médecin après la mort ]

Pourquoi ne pas contrôler les publications à la base , pour éviter de sanctionner à posteriori ? Par ailleurs , la sanction contre Trump montre qu’il y’a eu faute . Mais est-ce juste de sanctionner Trump sans sanctionner le canal par lequel , via lequel, la faute a été amplifiée et diffusée ? Pourquoi les médias classiques n’ont-ils pas banni Trump ? N’est-ce pas parce
Rendant compte d’une activité à laquelle il a participé le samedi 5 juin 2021, Alafé Wakili a parlé de la sanction de Twitter et Facebook contre Trump, de Chris Yapi, et des réseaux sociaux en général.
Wakili Alafé, journaliste, promoteur de médias a participé au panel de l’Initiative citoyenne pour l’éducation aux médias (Icem-Ci ), à Abidjan. Dans le témoignage ci-dessous, le patron de presse explique ce qu’il a dit au sujet de la décision de Twitter et Facebook de bannir Trump. Il parle également de Chris Yapi, et des réseaux sociaux en général.


[ Facebook suspend, comme Twitter, Trump pour deux ans ! C’est bien, mais pas suffisant ni normal ]

» Ce matin, j’étais à un Panel des membres de l’Icem-CI ( Initiative citoyenne pour l’éducation aux médias ) . Il s’agissait de voir comment les réseaux sociaux peuvent être un instrument de cohésion sociale. Aux côtés de Evelyne Débat , journaliste de profession, une ancienne de la RTI, et actuellement responsable de l’information dans une organisation internationale en Côte d’Ivoire , Co paneliste, j’ai partagé quelques idées ! J’ai notamment dit ce que je pense de la suspension de Trump sur les réseaux sociaux ! Pour moi, cela n’est pas suffisant, ni même pertinent.
« Facebook suspend, comme Twitter, Trump pour deux ans ! C’est bien, mais pas suffisant ni normal ! Pas normal car ce droit de suspendre peut revenir à la justice ! Pas suffisant, car il faut mettre plutôt en place des algorithmes qui peuvent empêcher la publication des messages de haine , ou bien, il faut mettre fin au caractère automatique et instantané des publications avec une vérification, une régulation humaine à priori !
Par exemple pour la publicité sur Facebook , il y’a une vérification de ce que l’élément à promouvoir, est conforme aux règles ! Pourquoi dans la recherche de l’argent , il y’a un contrôle à priori , alors que dans la publication simple , sans dépense , ni engagement financier, il n’y a pas ce type de contrôle, au profit d’un contrôle à posteriori ? En effet pour faire la publicité, il faut avoir déjà publié sur Facebook !


[ Plaidoyer pour un contrôle à priori, avant le crime et non en médecin après la mort ]

Pourquoi ne pas contrôler les publications à la base , pour éviter de sanctionner à posteriori ? Par ailleurs , la sanction contre Trump montre qu’il y’a eu faute . Mais est-ce juste de sanctionner Trump sans sanctionner le canal par lequel , via lequel, la faute a été amplifiée et diffusée ? Pourquoi les médias classiques n’ont-ils pas banni Trump ? N’est-ce pas parce
... suite de l'article sur L’intelligent d’Abidjan

Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment