Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le commandant adjoint de la Minusma salue le professionnalisme du contingent ivoirien

Publié le mardi 8 juin 2021  |  AIP
Mouvement
© Abidjan.net par R. K.
Mouvement d`humeur de soldats au corridor sud de la ville de Bouaké
Vendredi 06 janvier 2017. Bouaké. Des soldats manifestent pour faire entendre leurs revendications aux autorités ivoiriennes. Ph: Corridor Sud de Bouaké.


Abidjan - Le commandant adjoint de la force de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), le Général Paul Ndiaye, a salué lundi 07 juin 2021, lors d’un Webinaire, le professionnalisme du contingent ivoirien déployé à Tombouctou dans le cadre de cette opération.

« C’est un contingent très professionnel, c’est un contingent au mental très fort et c’est un contingent discipliné et engagé », a déclaré le Général Ndiaye. Il a encouragé ce contingent à demeurer dans cette dynamique afin de « continuer cette mission au service du peuple malien, pour le soutenir et l’aider à retrouver la paix ».

Il s’est félicité de la présence des femmes dans ce contingent, non sans encourager la présence de femmes dans ce type de mission. « Je suis un défenseur des femmes. Je ne veux pas que les femmes soient confinées à faire la cuisine, le ménage (…). Nous encourageons les contingents à venir avec plus de femmes dont la présence est une plus-value », a-t-il indiqué.

Pour le commandant du bataillon ivoirien, le lieutenant-colonel Jean Marie Kouamé, les femmes au sein de ce bataillon sont à féliciter. « Elles sont dynamiques et répondent aux attentes. Elles font les mêmes missions que les hommes. On les met en avant pour interagir avec les femmes de Tombouctou dont la culture commande qu’elles ne s’adressent le plus souvent qu’aux femmes », a-t-il exprimé.

Il a expliqué que toutes les missions exécutées par ses hommes au sein de la Minusma, sont des missions pour lesquelles ils ont été formés depuis la Côte d’Ivoire. Le lieutenant-colonel Kouamé s’est félicité du retour de son pays dans les opérations de maintien de la paix. « Cette mission est importante. La Côte d’Ivoire, hier en crise, a eu besoin de pays amis pour retrouver la paix. Aujourd’hui, nous venons également porter assistance à un pays frère », a-t-il déclaré.

L’effectif du contingent des casques bleus ivoiriens au Mali est de 625 hommes et 25 femmes. Il est déployé à Tombouctou. Ses opérations statiques sont de protéger les installations et le personnel de la Minusma à travers le service permanent de garde de jour et de nuit, la conduite des exercices de plan de défense de la base, la conduite des tirs d’exercices de jour et de nuit.

Ses opérations dynamiques sont de conduire les patrouilles de sécurité à Tombouctou et dans les localités environnantes, protéger les populations dans sa zone de responsabilité, effectuer des contrôles de zones, effectuer des convois logistiques et de personnels, communier avec les populations à travers des actions civilo-militaires.

gak/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment