x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 26 janvier 2009 | Partis Politiques

Hamed Bakayoko (Ministre des Ntic) aux populations d’Adjamé: "Mme Dominique Ouattara est la reine de la charité"

La deuxième étape de la campagne de vaccination de Children of Africa, samedi 24 janvier à Bramakoté (au cœur d’Adjamé), a été parrainée par Hamed Bakayoko, ministre des Ntic. A cette occasion, il a loué les mérites de la fondatrice de l’organisation, Mme Dominique Ouattara.

Pour sa deuxième étape de vaccination gratuite contre la fièvre typhoïde, samedi à Bramakoté dans la commune d’Adjamé, la Fondation Children of Africa de Mme Dominique Ouattara, a mis les bouchés doubles. Prestation d’artiste tradimoderne, fanfare, sketch sur le thème de la fièvre typhoïde, prestation de clowns et divers cadeaux ont égayé les enfants. Et fait passer chez les tous petits la phobie de la vaccination. Lors de cette seconde étape, Hamed Bakayoko, ministre des nouvelles technologies de l’information et de la communication (Ntic), a représenté la présidente fondatrice de l’organisation caritative, Mme Dominique Ouattara, absente du pays. Le golden boy a profité de cette campagne pour louer les mérites, les qualités humanistes et désintéressées de « maman » Dominique. Tandis que, selon lui, certaines personnes attendent d’accéder au pouvoir avant d’œuvrer pour les laissés pour compte, Mme Ouattara quant à elle se démarque du lot, depuis des années, par son engagement auprès des personnes démunies. « En Afrique, soutient-il, on ne fait rien pour rien. Mme Dominique Ouattara travaille depuis longtemps pour la cause des laissés pour compte. Elle est la reine dans ce domaine. Mme Dominique Ouattara est la reine de la charité (…) Il y a beaucoup de gens qui attendent d’être au pouvoir pour poser des actions philanthropiques. Depuis longtemps, Mme Ouattara fait des œuvres caritatives. Elle avait commencé au Plateau avec les enfants de la rue ». S’adressant aux enfants, le cœur nostalgique, car ayant lui-même grandi dans les ruelles de Bromakoté, Hamed Bakayoko les a exhortés à se faire vacciner. Ainsi, entre la guérison et la prévention, l’hôte du maire Youssouf Sylla, a tranché. « On peut attendre que vous tombez malade avant de vous soigner. Mais, lorsque vous êtes malade, ça coûte cher. Et ça fait mal. Alors que la prévention ne coûte rien. Et elle ne fait pas mal » soutient-il. Poursuivant dans sa lancée, « le fils de Mme Ouattara » a révélé que l’immunisation contre les maladies est un gage de bonne santé et un portique ouvert sur la réussite. Par ailleurs, « Monsieur Ntic » a remercié les bénévoles de la fondation pour leur esprit de sacrifice au profit du bien être des populations. « Je connais la vie de ces enfants car je l’ai vécue. Je ressemblais à chacun de ces enfants. Je sais que ce que vous faites aujourd’hui est important pour eux car vous sauvez des vies » a-t-il confessé. Faisant d’une pierre, deux coups, il a profité de cette tribune pour lancer un appel de sponsoring aux entreprises aux fins d’accompagner dorénavant les campagnes de prévention. El Hadj Sylla Youssouf, maire de la commune d’Adjamé, a quant à lui, soutenu que la fièvre typhoïde est une nouvelle maladie dans l’environnement socio culturel Ivoirien. Il s’est toutefois réjoui de l’initiative de la fondation de Mme Ouattara car soutient-il : « grâce à Mme Dominique Ouattara les enfants seront tous sauvés de la fièvre typhoïde ». Dr Diomandé Mamadou, chef du projet a expliqué par le menu aux populations les différents modes de contraction de la maladie. Il a, aussi, révélé que le traitement de la fièvre typhoïde coûte de 20.000 à 100.000F cfa. Ainsi, selon lui pour vaincre le mal, la fondation Children of Africa a opté pour la prévention. Car, dit-il, c’est moins coûteux et accessible à tous.

Service communication du Ministre Cissé Bacongo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ