x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 24 août 2009 | Le Temps

Depuis Yamoussoukro : Cardinal Agré parle à la classe politique

Samedi dernier, la Basilique Notre Dame de la paix de Yamoussoukro a été exigüe pour accueillir tous les fidèles chrétiens venus d`horizons divers du pays. Avec à leur tête, le président de la République de Côte d`Ivoire, Laurent Gbagbo, qui a rehaussé de sa présence le sacre de trois (3) nouveaux évêques nommés par le Pape Benoît XVI, le 1er juillet dernier. Qui ont désormais accepté "de s`engager à maintenir la foi et à s`acquitter des devoirs de leur charge". Ainsi les Pères Boniface Ziri (évêque d`Abengourou), Antoine Koné (évêque d`Odienné) et de Marcellin Yao Kouadio (évêque de Yamoussoukro) ont été consacrés par le Cardinal Bernard Agré, devant le Nonce Apostolique, des personnalités politiques, administratives, coutumières et religieuses du pays. Dans son homélie, Bernard Agré a enjoint les nouveaux évêques à plus d`efforts. Car, leur a-t-il fait savoir, le chemin est parsemé d`embûches. "Ne vous laissez pas distraire pas des contingences de l`heure, d`où qu`elles viennent. Faites envie par la hauteur de vos pensées", a-t-il recommandé. Le Cardinal, sans porter de gangs, a dit que le "sacre des nouveaux évêques doit apporter du sang nouveau à l`Eglise catholique de Côte d`Ivoire ". " N`ayez pas peur, prophétisez à tout temps et à contretemps. En toute humilité ", a-t-il dit. Avant de s`adresser dans un style qui lui sied à la classe politique ivoirienne. " La concentration du pouvoir devient une forme sensible de dictature. Personne ne doit être heureux tout seul", a-t-il déploré. Proposant que quatre piliers fondamentaux doivent guider le commun des mortels pour une vie sans accrocs. A savoir, le respect de la souveraineté, le respect du principe de solidarité, le respect du bien commun et celui de la personne humaine. Ces recommandations, a estimé le Cardinal Agré, participent de la vie stable et apaisée dans une société donnée. La cérémonie du Sacre comble ainsi des vides dans les différents diocèses concernés. Notamment, Yamoussoukro qui a intronisé Marcellin Yao Kouadio, à la cathédrale Saint Augustin en qualité d`évêque du Diocèse de la capitale politique, en remplacement de Mgr Joseph Aké.

Toussaint N`Gotta
Correspondant régional

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ