x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 28 avril 2011 | L’intelligent d’Abidjan

Le gouvernement ouvre des enquêtes contre Laurent Gbagbo et ses proches

© L’intelligent d’Abidjan Par Emma
Journée internationale de la Femme: images des manifestations de Treichville, Marcory et Koumassi
Mardi 8 mars 2011. Abidjan. Les femmes du RHDP font le deuil des victimes des événements d`Abobo et manifestent pour le départ de Laurent Gbagbo
Le Conseil de Gouvernement s’est réuni ce jour, mardi 26 avril 2011, à la salle du conseil du plateau sous la présidence de Son Excellence Monsieur Soro Kigbafori Guillaume, Premier Ministre. Au cours de ce Conseil, plusieurs communications ont été entendues et des décisions arrêtées.
Au titre du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, le Ministre a exposé la situation des personnes capturées depuis le 11 Avril 2011.

S’agissant des personnes capturées à la Résidence Présidentielle :

Les membres de la famille de Laurent Gbagbo et de son épouse ainsi que le personnel de la Résidence ont été libérés tandis que l’ancien Chef de l’Etat, son épouse et une soixantaine de personnalités de son clan ont été assignées à résidence surveillée à Abidjan et dans d’autres villes de l’intérieur de pays.
Les procédures d’enquêtes préliminaires sont en cours pour les crimes et délits commis par Laurent Gbagbo et son clan.
Dans le souci de transparence, vous serez tenus régulièrement informés de l’évolution de ces procédures.
Au titre du Ministère de l’Intérieur, le Ministre a présenté la situation sécuritaire du pays. Il a indiqué qu’à l’intérieur du pays, le niveau de sécurité est globalement satisfaisant.
Dans la ville d’Abidjan, la vie et les activités reprennent progressivement leur cours normal.
Au niveau des Forces de Sécurité, on constate que dans l’Armée, la Police et la Gendarmerie, certains éléments n’ont toujours pas rejoints leurs unités.
Le Gouvernement tient à rappeler à ces éléments encore hésitants qu’ils doivent impérativement regagner leurs différentes bases dans les 48 heures sous peine d’être radiés.

Enfin, le Gouvernement lance un ultime appel aux derniers miliciens et mercenaires qui continuent encore à perpétrer des actes contre les populations civiles afin que ceux-ci déposent pacifiquement les armes, faute de quoi, ils ne laisseront au Gouvernement d’autre alternative que le recours à la Force Légitime.

Fait à Abidjan le 26 Avril 2011
Le Porte Parole du Gouvernement
Patrick ACHI

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ