x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le vendredi 27 mai 2011 | Le Patriote

Deuxième audition de Laurent Gbagbo à Korhogo: Cinq heures d’audition avec le Procureur en présence de ses avocats

© Le Patriote
Annan, Tutu et Robinson rendent visite à Gbagbo à Korhogo
Les membres du groupe dit des Elders (Anciens) Kofi Annan, Desmond Tutu et Mary Robinson, sont arrivés lundi matin à Korhogo, dans le nord de la Côte d`Ivoire, pour rencontrer le président ivoirien déchu Laurent Gbagbo, placé en résidence surveillée
Il était attendu le vendredi 13 mai dans la cité du Poro. C’est finalement hier jeudi 26 mai que le procureur de la République, Kouadio Koffi Simplice, s’est présenté à la "résidence" de Laurent Gbagbo dans le cadre de l’enquête préliminaire qu’il conduit en vue de permettre le procès des barons du FPI et leurs complices qui sont aux arrêts depuis le 11 avril 2011. Une enquête préliminaire menée au nom de l’Etat ivoirien pour déterminer les responsabilités des uns et des autres dans les violences qui ont endeuillé le pays tout entier depuis le 28 novembre 2010. Contrairement à la toute première rencontre qui a eu lieu entre les deux hommes le samedi 07 mai dernier, en présence du médecin personnel du président déchu pour lui notifier les chefs d’accusations, cette fois, le dictateur des lagunes était assisté de six avocats. Et les choses sérieuses ont pu commencer. Hier donc, au lieu de la petite heure que le procureur avait passée à la résidence présidentielle du quartier résidentiel où est fortement gardé le chef de la refondation, il aura fallu cinq heures d’horloge pour voir le magistrat et les officiers de police judiciaire qui l’accompagnent ressortir de la prison dorée de Laurent Gbagbo qui leur avait ouvert ses portes depuis les environs de 09h. Nul doute que les échanges ont tourné autour des chefs d’accusations qui sont retenus contre le mauvais perdant des élections de novembre 2010.

Ce sont les accusations d’exactions, de concussion et d’appel à la haine qui ont entrainé la Côte d’Ivoire dans une grave crise postélectorale qui a fait officiellement plus de trois mille morts. Si pour l’instant, rien n’a filtré des échanges, cette deuxième audition vient tout de même démentir les nombreuses supputations qui ont cours autour du mari de Simone depuis qu’il est à Korhogo. En effet, si Kouadio Koffi Simplice a auditionné Laurent Gbagbo, c’est que ce dernier n’est ni mort, ni à la PISAM à la suite d’une certaine crise.

Bien au contraire, comme on l’avait constaté lors de la visite des sages Kofi Annan et Desmond Tutu et Mary Robinson, Laurent Gbagbo se porte comme un charme, toujours bien traité selon les consignes du Président de laRépublique.

Mack Dakota, Correspondant

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ