x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 14 juin 2011 | Le Mandat

Lutte contre le racket, barrage anarchiques…/ Soro Guillaume prévient : “Tout soldat qui rackette sera radié”

© Le Mandat Par Prisca
Crise post-électorale: Le premier ministre Soro Guillaume a échangé avec la presse nationale
Samedi 15 janvier 2011. Abidjan. Hôtel du golf.
Le Premier ministre Guillaume Soro veut faire de la sécurité de la Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Face donc aux nombreuses plaintes des populations au sujet des agissements des éléments incontrôlés des Forces Républicaines, le Chef du Gouvernement est allé s’imprégner de la réalité sur le terrain. C’est ce qui a été donné de voir dans un élément filmé et diffusé sur TCI, dimanche dernier, dans la soirée. Le cortège du Premier ministre a dû se rendre compte de la présence des barrages anarchiques, malgré les appels incessants du gouvernement. Heureusement, des personnes en armes ont été prises en sur le fait. Vu donc l’urgence de la situation sécuritaire, le Premier ministre a instruit les Généraux Mangou Philippe, Bakayoko Soumaïla, Kassaraté Edouard et Brendou M’Bia d’investir le terrain dès aujourd’hui, pour faire appliquer ces mesures prises par le gouvernement. Guillaume Soro a également demandé aux Généraux qu’ils lui produisent chaque jour « un rapport précis et succinct de l’état d’application de la décision gouvernementale ». Lors de la tournée, le Premier ministre et ministre de la Défense a demandé au ministre de l’Intérieur de faire appliquer, à travers le corps préfectoral et la police, la décision du Conseil des ministres. Ladite décision autorise la présence 33 barrages légaux. «La Côte d’Ivoire a changé. On a un gouvernement de terrain », a-t-il fait observer. Il a assuré que son équipe sera sur le terrain pour vérifier que les mesures prises seront appliquées. Le chef du gouvernement a également prévenu que les agents qui iront à l’encontre des décisions du pouvoir seront radiés et fortement sanctionnés. «Nous volons une police et une gendarmerie amies du citoyen», a-t-il prévenu. C’est donc un signal fort qui est lancé à tous ceux qui, sous le couvert du logo ‘’Frci’’ posent des actes qui vont contre l’éthique et la déontologie du métier de militaire. Le Premier ministre s’est donc mis au devant de cette lutte contre le racket. C’est dire que les brebis galeuses seront extirpées des rangs des forces régulières de Côte d’Ivoire. Au cours d’un entretien accordé à Onuci-fm, le Général Bakayoko avait avancé le chiffre 18000 personnes en trellis qui ne sont pas des éléments des Forces Républicaines et qui sont les auteurs des nombreuses exactions dénoncées par les Organisations Non Gouvernementales. Après donc les différents communiqués du gouvernement appelant les soldats à s’abstenir des actes de violence sur les populations et à lever les barrages non autorisés, l’heure est désormais venue de passer à l’action. A en juger par cette sortie du chef de la Primature. C’est donc pour bien corroborer ce travail et permettre aux militaires issus des rangs d’être mieux identifiables que de nouvelles tenues soldats sont disponibles. Ces équipements, à en croire le ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi, seront réceptionnés par la hiérarchie des Forces Républicaines cette semaine. Cette annonce a été faite par le ministre lors de sa rencontre avec la gendarmerie nationale le week-end dernier.

BKS

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ