x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le samedi 20 août 2011 | Le Nouveau Réveil

Gbagbo et Simone, bientôt voisins de Charles Taylor ?

Laurent Gbagbo et son épouse, Simone Gbagbo, seraient sur le chemin de la Cour pénale internationale (Cpi). Si cette information se confirme, l'ancien chef d'Etat ivoirien et sa "bien-aimée" se retrouveront "sans coup férir" voisins du Libérien, Charles Taylor, qui croupit dans la prison de cette structure internationale depuis des années "pour crimes contre l'humanité" et bien d'autres chefs d'accusation. Que son rôle, dans la guerre en Sierra Leone et au Libéria, lui a hélas valu. En effet, Laurent Gbagbo et Simone Ehivet arriveront à la Cpi en passant par la Justice ivoirienne qui les jugera pour les faits qui relèvent de sa compétence. Ils ne pourraient donc être jugés qu'à la Haye pour les grands crimes (crimes contre l'humanité…), comme on les appelle à la Cour pénale internationale (Cpi). La Côte d'Ivoire ayant signé récemment un accord de coopération avec la Cpi, on se souvient qu'une mission du bureau du procureur Luis Moreno Ocampo s'était rendue en Côte d'Ivoire pour une évaluation. Evidemment, cette opération a constitué un coup d'accélérateur pour les procédures judicaires en cour dans le pays. Aussi, le ministre d'Etat, ministre de la Justice, Jeannot Ahoussou, avait-il indiqué que la Justice ivoirienne fera son travail et laissera la Cpi s'occuper de ce qui relève de son autorité. Des propos clairs qui créent le pont qui servirait de passage au couple Gbagbo pour rejoindre "tranquillement" la Haye…
C.K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ