x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le vendredi 6 janvier 2012 |

25 millions d’ADO aux associations ivoiriennes aux USA : Comment des individus ont détourné le don présidentiel

© Par Aristide
New York (USA): Le Président Ouattara à la 66ème Session de l’Assemblée Générale de l`ONU
Jeudi 22 septembre 2011. New York (Etats unis d`Amérique). Photos de l`arrivée du Président de la République
Lors de la récente visite du Président de la République de Cote d’Ivoire, Son Excellence Alassane Ouattara à New York, le numéro un ivoirien a remis une somme de $50,000 environ vingt cinq millions (25.000.000) FCFA aux associations ivoiriennes des USA.
En réalité, le Président de la République venait de donner une chance à ses compatriotes pour assoir une base solide en matière d’organisation associative sous le contrôle stricte des différents leaders soucieux du développement de la communauté Ivoirienne.
A la surprise générale, certaines personnes notamment Touré Vakaramoko dit Fah Touré, Aly Touré et Mamadou Touré dit José Touré se sont accaparées de cette importante somme à des fins personnelles au point de faire couler les 25.000.000 Frs sous le poids d’une boite de nuit. Aux dires des uns et des autres, José Touré a convaincu ses frères pour la mise en place d’une boite de nuit qui sera sans conteste une vraie vache à lait.
Après avoir sapé les objectifs éducatifs, culturels et sociaux que cette somme pourrait apporter à la diaspora aux USA, le rêve de voir notre communauté se développer s’est transformé en véritable cauchemar. Une affaire très sérieuse qui mérite une attention particulière. C’est pourquoi, il est impératif de porter à la connaissance du chef de l’Etat et ses compatriotes la triste gestion financière et comptable de cette importante somme.
$30.000 environ 15.000.000 frs (quinze millions) pour la caution et six mois de location au30 West 142 Street à Harlem.
$5.000 environ 2.500.00 (deux millions) pour un appareil acoustique
$5.000 (deux millions) pour installer la sonorisation
$5.000 (deux millions) remis à Maitre Sery Gnoleba pour la défense en cas de litige.
$1.000 (cinq cent mille) pour le podium
$4.000 (deux millions) pour les chaises et décoration.
Total des dépenses : $50.000
Simple maquillage, une gestion à la qualité douteuse pour la simple raison qu’aucune facture n’a été présentée à aucun moment et à aucune réunion. Toutes ces dépenses ont été présentées oralement et de façon très opaque par les personnes citées ci-dessus. Après avoir mené une enquête, il ressort que la salle présentée comme coûtant $5.000 coute en réalité $3.000. Donc, un arrangement bien ficelé avec le propriétaire du building qui est prêt à fournir une facture de $5.000. Le bail, les appareils acoustiques sont au nom de certains individus au lieu d’une association ivoirienne.
Notons avec insistance que le premier responsable des Ivoiriens aux USA, Son Excellence Daouda Diabaté, Ambassadeur de la Cote d’Ivoire aux USA n’a été sollicité ni associé à aucun moment à la gestion opaque de cette somme.
En réalité, cette somme pourrait jouer un rôle capital dans le processus de réconciliation entamé par le numéro un ivoirien. D’une part, la gestion efficiente de cette somme pourrait sans conteste favoriser la mise en place de plusieurs associations ivoiriennes sous l’égide de Son Excellence Daouda Diabaté et d’autre part consolider la solidarité et la coopération entre Ivoiriens des différents Etats, gage du Vivre Ensemble.
Aujourd’hui, la question est de savoir l’importance d’une boite de nuit dans le processus d’insertion et le développement de la diaspora dans le microcosme américain ?

Souleymane Damba a New York City(Source Lebanco.net)

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ