x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 25 mai 2012 | L’intelligent d’Abidjan

Ecole nationale d’administration / Mme Yapo Evelyne, DG : ‘’Je ne peux garantir qu’il n’y aura plus de corruption à l’ENA’’

© L’intelligent d’Abidjan Par Emma
Education nationale : Le ministre de la Fonction publique, Emile Guiriéoulou installe Mme Yapo et la nouvelle Direction de l`ENA
Mercredi 7 juillet 2010. Abidjan, Amphithéâtre Laurent Gbagbo de l`Ecole nationale d`administration. Le ministre de la Fonction publique, Emile Guiriéoulou installe le nouveau Directeur Général, Mme Yapo Evelyne Marie-Chantal (photo) et son équipe
L’Ecole nationale d’administration (ENA) fête son cinquantenaire bientôt. L’annonce de cette célébration a été faite au cours d’une conférence de presse, le jeudi 24 mai 2012, au sein de l’institution, par le Directeur général, Mme Yapo Evelyne. La corruption tant décriée par le passé, au cours des concours d’accès à l’ENA, était au cœur des échanges. Mme Yapo Evelyne, tout en indiquant qu’elle est engagée à faire de l’ENA une école d’élite qui donnera à la Côte d’Ivoire des cadres compétents, à même de faire du pays, un Etat émergent, a affirmé qu’elle ne peut garantir qu’il n’y aura plus de corruption dans son école. «Je ne veux pas faire de promesse en matière de corruption.

Ce serait démagogique et prétentieux de dire qu’il n’y aura plus de corruption à l’ENA», a-t-elle été clair. Mme Yapo Evelyne estime, à ce niveau, que c’est une question de valeur. «Tout est une question de valeur pour résister à des pesanteurs, pour échapper à la corruption. La valeur vous permet de voir jusqu’où vous pouvez aller», a soutenu le DG de l’ENA. L’année dernière, avec la grave crise que la Côte d’Ivoire a connue, le concours d’entrée à l’ENA n’a pas été organisé. Un an après, l’on s’interroge : à quand le lancement du concours d’entrée dans cette école ? «Tant que l’Etat ne nous a pas dit de former des personnes, on ne peut pas organiser de concours parce que ce sont des postes budgétaires», a-t-elle répondu.

Avant d’annoncer que des réformes sont en cours. «Le gouvernement est en train de réfléchir pour mieux organiser les recrutements à la Fonction publique. Tous ceux qui s’inquiètent parce qu’ils prennent de l’âge ne doivent pas désespérer. La limite d’âge sera reculée, surtout que l’âge d’aller à la retraite a été avancé. Notre ambition est de positionner l’ENA au cœur de l’Etat», a-t-elle informé. L’Ecole nationale d’administration, créée en 1960, est cinquantenaire depuis 2010, mais du fait de la situation sociopolitique, les festivités de la célébration de ces cinquante ans débuteront le jeudi 07 juin 2012 à Adzopé, pour prendre fin le 21 septembre, avec le baptême par le Président de la République, Alassane Ouattara, de la cinquantième promotion qui compte 726 élèves. L’ENA a formé à ce jour environ douze mille (12 000) élèves dont 15% de femmes.

R.Dibi

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ