x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le samedi 8 septembre 2012 | Nord-Sud

Man - La police découvre 482 munitions et 6 grenades

Alors que les rumeurs de nouvelles attaques s’amplifient, les policiers viennent de découvrir un important lot de munitions à Man.

Beau coup ! Le commissaire du premier arrondissement de Man, Jean-Paul Camara et ses hommes ont saisi jeudi, un important lot de munitions. C’est sur indication d’un chasseur traditionnel dozo que la police a mis la main sur les engins de la mort. «Nous avons été saisis par un dozo commis à la surveillance du quartier Lycée. Ce dernier a reçu les informations de la part d’un manœuvre qui prend part aux travaux d’achèvement d’une maison abandonnée par son propriétaire, il y a dix ans. Lorsque le manœuvre est allé entamer les travaux, il a découvert un gros sachet noir rempli de matériels. Il tape le colis avec sa machette et constate que c’est du métal. Il informe alors le dozo du quartier qui va constater qu’il s’agit de munitions et de grenades. Ce dernier a eu le reflexe de m’appeler, vu la bonne collaboration qui existe entre nous. Je me suis dépêché sur les lieux avec mes hommes et nous avons découvert 4 grenades défensives, deux lacrymogènes, 350 munitions de type 38 spécial pour les revolvers magnum, 72 munitions 7,5 mm pour les AA52, 61 munitions 7/62, et 3 grosses munitions 12/7 », relate le commissaire Camara. Ce qui est curieux, selon le commissaire, c’est que les balles et le sachet dans lequel elles ont été emballées sont tous neufs. Une situation qui emmène la police à ouvrir une enquête en vue de retrouver l’origine de ces engins de la mort et d'éventuelles caches d'armes. Car explique-t-il, «s’il y a des munitions, c’est qu’il y a des armes quelque part et cela doit se savoir». Le commissaire Jean-Paul Camara Camara a par ailleurs invité la population à collaborer franchement avec la police afin que les rumeurs de déstabilisation qui circulent encore à l’Ouest restent au stade de rumeur. Selon lui, le manœuvre qui a découvert les munitions a pris peur et s’est planqué. « C’est quelqu’un qui a posé un acte salutaire et qui mérite d’être félicité et récompensé», rassure-t-il.

Kindo Ousseny à Man

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ