PUBLICITÉ

Politique Publié le lundi 17 septembre 2012 | AIP

Défense: Un nouveau chef à la tête du détachement militaire des Frci de Bangolo

© AIP
6 militaires ivoiriens, un assaillant tués dans l`attaque du camp à Abidjan
Six militaires ivoiriens et un assaillant ont été tués dans l`attaque lancée tôt lundi matin par des inconnus armés contre un camp militaire d`Abidjan, a déclaré le ministre de la Défense Paul Koffi Koffi.
Bangolo - Le lieutenant Koné Daouda dit "Konda" est le nouveau chef du détachement militaire des Forces républiques de Côte d’Ivoire (Frci) de Bangolo (ouest, région du Guémon) en remplacement du lieutenant Soro Malick muté à Guiglo (Ouest, région de la Cavally).

Koné Daouda, avant d’être affecté au sous-groupement 1 du Mont Péko, était à Duékoué où il dirigeait le détachement des Frci de la localité. Il succède donc à un homme qui selon les observateurs "a réussi à réduire le climat d’insécurité qui régnait dans la région". Le nouveau chef du sous- groupement 1 du Mont péko a pris connaissance de son nouveau lieu de fonction, le 11 septembre, lors de la passation des charges, où il a reçu les encouragements de son prédécesseur Soro Malick.

Ces mutations à la tête des Frci dans les régions du Guémon et du Cavally interviennent après l’installation d’un bataillon militaire dans la zone ouest, et ont pour mission de pacifier le parc national du Mont Péko, objet d'attaques armées régulières par des individus non encore identifiés. Ainsi, tous les militaires de Bangolo reçoivent leurs ordres directement dudit bataillon, dirigé par le commandant Traoré Dramane.

(AIP)
Jn/jbk/nf

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ