x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le lundi 11 février 2013 | AIP

Enseignement public : reprise effective des cours à Gagnoa

Gagnoa, Les enseignants et personnels assimilés des établissements primaires et secondaires publics de Gagnoa, membres de l’Intersyndicale du secteur Education/Formation (ISEF) ont repris les cours lundi à Gagnoa, après une grève entamée le 04 février.
Gagnoa, 11 fév (AIP) – Les enseignants et personnels assimilés des établissements primaires et secondaires publics de Gagnoa, membres de l’Intersyndicale du secteur Education/Formation (ISEF) ont repris les cours lundi à Gagnoa, après une grève entamée le 04 février.
Dans les écoles primaires et secondaires publiques de Gagnoa, les enseignants et éducateurs sont presque tous à leurs postes de travail, a constaté l'AIP.
« Ce sont les élèves qui n’ont pas tous répondu présent. Des classes se trouvent avec la moitié de leurs effectifs parce que l’information avait couru pendant la grève que la reprise serait pour le 18 février et cela a occasionné le départ de beaucoup d’élèves à destination des villages», a déclaré le proviseur du Lycée 2, Sidiki Dembélé.
Dans les lycées 1 et 3, le décor est le même et les enseignements sont normalement donnés. Dans le privé où des perturbations avaient été enregistrées, l’atmosphère est redevenue plus sereine.
Un appel est lancé aux élèves et parents d’élèves par les proviseurs et le directeur régional de l’Education nationale et de l’Enseignement technique afin que les élèves reviennent rapidement suivre les cours.
Suite à l’arrêt de travail observé à partir du 4 février par les enseignants membres de l’ISEF, les responsables nationaux de l'Intersyndicale ont eu une rencontre samedi avec le Premier ministre, Kablan Duncan, en présence des ministres du secteur Education/Formation. Cette rencontre fait suite à celle du jeudi avec le ministre d’Etat, ministre du Plan et du Développement au terme de laquelle le Premier ministre a décidé de la mise en place d’un comité interministériel de négociation à l’effet d’examiner les propositions des grévistes.
Le comité de médiation se réunira pour la première fois vendredi à la Primature, sous la présidence du chef de gouvernement.

(AIP)
jmk/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ