x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Sport Publié le mardi 7 mai 2013 | L’intelligent d’Abidjan

Omnisports / Parafiscalité et compétitions internationales : Les présidents de fédérations tapent du poing sur la table

© L’intelligent d’Abidjan Par Guy Lasme
Cérémonie de remise des prix aux pilotes et aux marques des vainqueurs du championnat motocyclisme de Côte d`Ivoire 2012.
Vendredi 25 janvier 2013. Hôtel du District d`Abidjan -Plateau. Salle Félix Houphouet Boigny. Le représentant du Ministre Alain Lobognon, l`Inspecteur Général Tanoh encourage le président de la Fédération Motocyclisme de Côte d`Ivoire (FMCI), M. Soumahoro Mamadou lors de la érémonie de remise des prix aux pilotes et aux marques des vainqueurs du championnat motocyclisme de Côte d`Ivoire 2012. Photo: l`Inspecteur Général Tanoh
La conférence des présidents de fédérations sportives présidée par Soumahoro Mamadou a animée un point de presse, le lundi 6 mai 2013 dans les locaux de la maison de verre à Treichville. Objectif réclamé le versement du premier trimestre de la parafiscalité. « La Fif a perçu sa part de la parafiscalité en ce qui concerne le premier trimestre de l’année 2013. Le ministère a également reçu ses 15%. Mais le ministr, Alain Lobogbon refuse de donner la part des fédérations. Nous réclamons le règlement au titre du premier trimestre, le règlement de la parafiscalité au plus tard le 15 mai 2013 », a lancé le président de la conférence des présidents de fédération. Et de menacer : « si à cette date rien n’est fait, aucune activité sportive ne se fera sur toute l’étendue du territoire ». Pour les présidents de fédération, la parafiscalité est un droit et elle ne serait être bloquée par le ministère des Sports. Outre la question de la parafiscalité, Soumahoro Mamadou a déploré le fait que malgré les communications signées en conseil de ministre, les compétitions internationales ne soient pas financées. « Plusieurs compétitions internationales n’ont pas été financées par le ministère, malgré les communications signées.

C’est à leur propre frais que certaines fédérations ont pu participer à des compétition internationales », a souligné Soumahoro Mamadou. Qui a souhaité que les compétitions internationales de l’année 2013 validés et communiqués aux fédérations depuis le juillet 2012 par le ministère soient autorisées. La conférence des présidents s’est aussi offusquée de l’intervention directe du ministre dans la gestion interne des fédérations. Avec notamment la mise en place de la commission de supervision et de contrôle des assemblées générales des associations et des fédérations sportives. Qui au lieu de faire du bien à créer beaucoup de tords aux fédérations. Pour cette rencontre, la conférence des présidents de fédération a eu un soutien de taille. Celui de la Fédération ivoirienne de football, représentée par son porte-parole, Gondo Pierre. « Nous voulons marquer notre entier solidarité à l’ensemble des revendications des autres fédérations », a déclaré le représentant de Sidy Diallo.

K.Ange

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Sport

Toutes les vidéos Sport à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ