PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 6 août 2013 | Le Mandat

Détention de Blé Goudé - Son avocat dénonce des conditions inhumaines

© Le Mandat Par PRISCA
Inculpé de crimes de guerre, assassinats…: Blé Goudé entendu par le juge
Mercredi 30 janvier 2013. Plateau, Palais de justice. L’ex-leader des jeunes patriotes Charles Blé Goudé répond à la convocation de la justice
Le jeudi 17 janvier, Charles Blé Goudé a été arrêté au Ghana et transféré par la suite en Côte d’Ivoire le vendredi 18 janvier dernier. Selon son avocat Me Hervé Gouaméné, son client est enfermé au violon de la DST dans des conditions inhumaines depuis le 17 avril dernier. « Il dort quasiment nu à même le sol, ne voit pas la lumière du jour, ne bénéficie pas de soins médicaux et n’a droit qu’à un seul repas par jour », a dénoncé Me Hervé Gouaméné, hier lundi 5 août lors d’une conférence de presse, alors qu’il est sous mandat de dépôt. En application des articles 4 et 9 du décret n°69-189 du 14 mai 1969 portant règlementation des établissements pénitentiaires, Blé Goudé doit être détenu à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA). Avant de condamner avec « la dernière énergie, les tortures, traitements inhumains et dégradants dont il est l’objet depuis sa déportation. Et de prendre l’opinion nationale et internationale à témoin sur une probable atteinte à la vie de Charles Blé Goudé ». Le Conseil de Blé Goudé a rappelé également qu’après six mois de démarches, il a été autorisé à rencontrer son client. « Nous avons été autorisé à le rencontrer le vendredi 02 août, de 15 heures 27 minutes à 17 heures 30 minutes au bureau du juge d’instruction. Nous avons rencontré un homme fatigué, amaigri et portant les séquelles de la torture et des traitements cruels, inhumains et dégradants dont il est l’objet depuis son arrestation », a-t-il conclu.

PN

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ